BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Prières de rue: Marine Le Pen comparaît en correctionnelle pour « incitation à la haine raciale ».

Le 20 octobre prochain, se tiendra l’audience correctionnelle au cours de laquelle Marine Le Pen devra répondre de ses déclarations face aux magistrats du Tribunal de Grande Instance de Lyon.

Le CCIF s’était porté partie civile dans une plainte pour « incitation à la haine raciale » déposée suite aux déclarations que la présidente du FN avait tenu le 10 décembre 2010 dans un meeting à Lyon. Le MRAP (Mouvement Contre le Racisme et Pour l’Amitié entre les Peuples), s’était ensuite associé à la plainte. Marine Le Pen avait comparé les fidèles musulmans obligés de prier dans la rue à l’occupation nazie. Le CCIF se félicite du travail accompli jusqu’ici et attend désormais que la justice rende un verdict à la hauteur des très graves propos qui ont été tenus par la présidente du FN.

Toutes nos lois garantissent la liberté de culte et le respect de toutes les croyances, quelles qu’elles soient. Le Front National, ses élus et sa présidente, n’ont pourtant de cesse de se déclarer hostiles à la construction de mosquées. Pourquoi, alors, s’offusquer que certains musulmans, ne disposant pas d’assez d’espaces dans les lieux de culte, soient contraints de prier dans la rue?

Le CCIF sera présent au Tribunal de Grande Instance de Lyon et ne manquera pas de communiquer à nouveau sur cette affaire. Fort de son expérience et de son expertise juridique, le CCIF se tient à votre disposition pour toute question sur sa position ou sur l’affaire.

INFORMATIONS UTILES :

FB : https://www.facebook.com/CCIF-Collectif-Contre-lIslamophobie-en-France-192210704127791/

Twitter : https://twitter.com/ccif?lang=fr

Mail : contact@islamophobie.net

% commentaires (1)

Très bien, on ne doit rien laisser passer. Ce genre de propos est écœurant intolérable et inadmissible .

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.