BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Poitiers : non à l’impunité

Tout le monde se souvient de l’occupation du chantier de la Mosquée de Poitiers organisée le 20 octobre dernier par les militants de Génération Identitaire, un groupuscule d’extrême droite, branche jeunesse du mouvement xénophobe Bloc Identitaire. Cette démonstration islamophobe et incitant à la haine avait profondément choqué l’ensemble de la communauté musulmane et avait donné lieu à de nombreuses condamnations politiques.

Alors que l’on dénonçait déjà le fait que seuls 4 militants sur les 73 présents sur le lieu de l’infraction aient été arrêtés et mis en examen, c’est avec stupeur et indignation que l’on a appris l’allègement du contrôle judiciaire auquel étaient soumis les quatre prévenus. En effet, ils ont désormais le droit de véhiculer leurs idées de haine hors de leur département de résidence. En outre, il leur est également permis dorénavant de participer à des actions organisées par tout autre groupe que Génération Identitaire. En effet, dans un jugement rendu le 28 novembre, la cour d’appel a remplacé l’interdiction initiale de toute activité associative ou sociale en lien avec la mouvance identitaire, par une simple interdiction d’agir sous le drapeau jaune et noir du groupuscule.

Le CCIF s’interroge sur cette décision de la cour d’appel de Poitiers et exprime ses doutes devant ce qui s’apparente à une tolérance des institutions vis-à-vis des actes dirigés contre les citoyens de confession musulmane ou leurs édifices cultuels. Le CCIF déplore ce manque de fermeté, qui ne peut que conforter le sentiment d’impunité dont jouissent les auteurs d’actes islamophobes. Il en faudra plus pour enrayer la progression de ces actes de haine qui troublent notre pays. Le CCIF espère un jugement exemplaire à la hauteur des condamnations unanimes qui avaient suivi l’occupation du chantier de la mosquée de Poitiers par ces 73 « racailles ». Pour qu’enfin aux discours se joignent des actes et que soient prises au sérieux les graves atteintes à la sécurité et les incitations à la haine qui visent des citoyens français.

Articles associés

% commentaires (2)

merci vraiment juste un truc très bon article
merci merci

voilà le 2 poids 2 mesures en marche… Quand la Justice discrimine et cède à l’islamophobie ambiante, c’est foutu..
Il faut médiatiser cette impunité judiciaire et faire un réel bilan des suites judiciaires de ceux qui passent à la barre pour islamophobie.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.