niqab

#

31 oct.: Niqab, l’ONU condamne la France

Le Comité des droits de l’homme, qui dépend du Haut-Commissariat pour les droits de l’homme de l’ONU, a condamné la France pour avoir verbalisé en 2012 deux femmes qui portaient le voile intégral, demandant à Paris de «compenser» les plaignantes…

#

20 mai: Propos islamophobes: Un policier mis en examen

Un policier qui avait participé au contrôle d’identité mouvementé d’une femme portant le niqab, déclencheur des violences l’été dernier à Trappes (Yvelines), a été mis en examen, soupçonné de propos islamophobes sur sa page Facebook, a indiqué mardi à l’AFP le parquet de Versailles.

Le parquet a requis le 26 mars son renvoi devant le tribunal correctionnel, à l’issue d’une information judiciaire pour « provocation à la haine raciale ou à la violence » confiée à un juge d’instruction. Il a été mis en examen le 30 janvier.

#

21 sept.: Agression à Nantes

Il y a une semaine, un homme de 29 ans a agressé une femme qui se promenait dans les allées de la fête foraine, à Nantes. Cet individu lâche a violemment arraché le voile intégral que portait la maman accompagnée de ses enfants.

#

30 juil.: Les Etats Unis condamnent la loi sur le niqab

La loi anti burqa n’a pas fini de faire parler d’elle. Après avoir été vivement dénoncée par l’Union Européenne et par le Conseil de l’Europe, voilà que les Etats-Unis élèvent également la voix. Dans un rapport sur les libertés religieuses dans le monde, Washington a dénoncé la montée de l’islamophobie et de l’antisémitisme, notamment en condamnant les lois anti burqa et anti voile en Belgique et en France.

#

21 févr.: Non lieu pour Hebbadj

Le verdict aura fait beaucoup moins bruit que lorsque Liès Hebbadj a été mis en examen en juin 2011. A Nantes, le juge d’instruction a finalement prononcé le non-lieu dans l’affaire ultra médiatisée qui impliquait le commerçant nantais, son épouse et trois autres femmes, accusés de fraudes aux prestations sociales. Selon son avocate Cécile de Oliveira , interrogée par l’AFP:

25 janv.: L’Angleterre, plus ouverte que la France ?

En Grande Bretagne, une proposition de loi visant à interdire le port du niqab dans la rue a été rejetée dès la première lecture vendredi dernier. Le texte, proposé par Philip Hollobone,  visait à interdire toute dissimulation du visage dans l’espace public, à l’instar de la loi française de 2011. Le niqab, la burqa, mais aussi le voile et les cagoules, ainsi que tout tissu visant à couvrir le visage étaient visés.  Selon ce député conservateur, la burqa était  « insultante » et « contraire au mode de vie britannique ».