marwan muhammad

#

07 nov.: Le CCIF répond à Valeurs Actuelles

Au CCIF, on n’est jamais au bout de nos surprises. Dans le flot incessant de demandes et de sollicitations médias, certaines attirent parfois notre attention. C’est ainsi que nous avons reçu, la semaine dernière, une demande d’interview de la part de Valeurs Actuelles, émanant de Mme Rachel BINHAS, se présentant comme « journaliste-reporter ».

#

07 sept.: Fact checking sur les allégations mensongères du Canard Enchaîné

Dans un article anonyme daté du 17 août 2016, le Canard Enchaîné a publié un tissu de mensonges à propos du CCIF, instantanément repris par toute la fachosphère et les détracteurs obsessionnels du CCIF. Après enquête, il s’avère que l’auteur qui s’est (courageusement) caché derrière le nom générique de J.C. (utilisé par la rédaction du Canard Enchaîné) est coutumier de ce type de procédés, profitant de l’occasion pour déverser toute sa haine face à l’ampleur du travail et au succès que rencontre le CCIF.

21 mars: #TousUnisContreLaHaine : le racisme n’est pas un accident, mais un système.

Le gouvernement a lancé ce 21 mars une vaste campagne contre le racisme, intitulée « Tous unis contre la haine ». Cette initiative est à saluer : si elle ne devait avoir qu’une utilité, ce serait de rappeler, à l’intention du plus grand nombre, que l’Etat a encore à cœur de combattre les violences et les discriminations racistes. Ou du moins de l’affirmer. 

#

29 févr.: Marwan Muhammad becomes the new Executive Director of CCIF

On 1st March 2016, Marwan Muhammad is appointed as the new Executive Director of the Collective against Islamophobia in France.

From 2010 to 2014, Marwan was the organization’s spokesperson, before joining the OSCE’s Office for Democratic Institution and Human Rights, from 2014 to 2016. As CCIF’s director, Marwan will be in charge of coordinating and consolidating the organisation’s operations, while developing CCIF’s visibility and outreach, at the national and international level.

#

19 sept.: Charlie Hebdo et Marwan Muhammad

Pour ou contre la une de Charlie Hebdo? Sur le message en lui-même, je m’y oppose clairement : c’est une énième provocation, une insulte de plus qui participe à la stigmatisation des musulmans. Pour autant, je ne pense pas que la censure soit une option: elle ne participerait qu’à renforcer Charlie Hebdo dans sa posture de martyr sur l’autel de la liberté d’expression. La liberté de la presse est importante et, d’ailleurs, une telle demande serait inefficace.