greta

#

03 juin: Discriminée, elle est au final reçue dans sa formation le jour suivant

Marie* avait exprimé son souhait d’entamer une formation d’assistante maternelle dans un lycée public. A la vue du voile que porte Marie, la formatrice et la responsable de la formation se sont montrées très vite réticentes à l’accueillir au sein de leur formation. Marie a contacté le CCIF qui l’a conseillé, et dans l’heure la discrimination a pu être résolue. Le proviseur du lycée a confirmé vouloir l’acceuillir au sein de la formation. 

#

05 juin: Port du voile et formation : Rappel à loi auprès des GRETA

Port du voile et formation professionnelle au sein d’un GRETA : Un rappel à loi en bonne et due forme.

Dans sa mission de lutte contre l’islamophobie, le CCIF est régulièrement amené à accompagner, conseiller et défendre des femmes de confession musulmane souhaitant intégrer une formation professionnelle dispensée en GRETA (groupement d’établissements publics – locaux d’enseignement), et qui se heurtent à un refus d’accès à la formation par les personnels d’établissement en raison du port du foulard.

01 sept.: Refoulées du Greta pour port du voile

Des femmes musulmanes se sont présentées hier matin dans un établissement de formation du Greta en Rhône Alpes. Elles se sont vues refuser l’accès aux locaux alors qu’elles étaient venues pour une formation d’assistante maternelle. Contacté, le CCIF est intervenu auprès du Greta pour leur rappeler que la loi du 15 mars 2004 ne s’appliquait pas à leur cas et que les fonctionnaires avaient un devoir de neutralité vis à vis des utilisateurs de services publics.