Apologie du terrorisme

#

19 oct.: Ismaël, 17 ans, accusé d’apologie du terrorisme par sa professeure

« Je vais me faire exploser, de toute manière mon grand-frère est en Syrie ». Ce sont les paroles qu’aurait prononcé Ismaël* au début du mois d’octobre, scolarisé dans un lycée d’Ile de France, en pleine salle de cours. Problème : seule la professeure à l’origine du signalement semble avoir entendu ces propos. Aucun des autres élèves témoins de la scène ne corrobore cette version des faits.