agression

#

27 déc.: Agression islamophobe: coup de poignard sur un homme (et sur le journalisme)

La lame du couteau est passée à un centimètre de l’aorte de la victime. Il s’en est fallu de peu pour que Hisham* ne soit très gravement touché ce vendredi 23 décembre après avoir été victime d’une sordide agression islamophobe dans un bus de la ville de Houilles. Son agresseur, expliquant son crime par “peur du terrorisme” a été condamné à deux ans de prison ferme dont six mois avec sursis ce lundi 26 décembre au tribunal correctionnel de Versailles.

#

05 oct.: Cinq mois de prison avec sursis requis contre l’agresseur du septuagénaire musulman

Au lendemain du meurtre de l’Abbé Hamel dans une église de Saint-Etienne du Rouvray (Seine-Maritime), il avait poursuivi et agressé violemment un septuagénaire musulman et menacé de l’égorger après avoir traité ses filles de « sales noire​s ».

Hier, le Procureur de la République du Tribunal Correctionnel de Rouen a requis ​cinq mois de prison avec sursis et un stage de citoyenneté à l’encontre de l’agresseur. Le délibéré sera prononcé le 9 novembre.

#

20 sept.: Une jeune femme handicapée victime d’une agression islamophobe

Une jeune femme handicapée victime d’une agression islamophobe

Le 28 juillet, Sabrina*, portant le foulard, se promenait avec son époux, le long d’une route à Aix-Les-Bains, quand elle a manqué de se faire renverser par un homme en voiture.

Contrainte de se déplacer en fauteuil roulant, alors que son époux s’était éloigné un instant, elle roulait sur une piste cyclable, quand elle a été invectivée par un homme et une femme la suivant en voiture.

#

26 mai: Menacés de mort arme à la main, le traumatisme persiste un an après

Agression raciste et islamophobe à Muret, près de Toulouse : le prévenu sera jugé vendredi 5 juin 2015 au Tribunal de Grande Instance de Toulouse.

Le jeudi 5 juin 2014 aux alentours de 17h45, Madame B, accompagnée de ses deux enfants âgés de 2 ans et 6 ans, venait de quitter son amie avant de vivre un véritable cauchemar. Aujourd’hui encore, Madame B et son fils, maintenant âgé de 7 ans, continuent de subir les séquelles du traumatisme qu’ils ont vécu.