tribunal correctionnel de Paris

#

15 Jan: Condamnée pour injure sur la voie publique

Victime d’une “injure sur la voie publique en raison de sa race, de sa religion et de son origine“, Haoues* a obtenu gain de cause devant le Tribunal Correctionnel de Paris le 25 novembre dernier.

Le 24 février 2015, à l’entrée d’un grand magasin en Ile de France, Haoues procède aux tâches quotidiennes qui lui incombent. Etant agent de sûreté, et dans le cadre du plan vigipirate mis en place suite aux attentats de janvier, il doit demander à chaque client de montrer le contenu de leur sac et de leur valise.