sport

#

09 Dec: Pratique sportive et foulard : un syndicat étudiant rappelle le droit à leur direction

Céline*, étudiante dans une université de la région Occitanie s’était inscrite à la rentrée à un cours de tir à l’arc. Portant le foulard, sa professeure de sport lui avait refusé net son accès au cours, ainsi qu’à une autre élève. Apprenant qu’au moins huit étudiantes étaient concernées par ces exclusions, le syndicat étudiant a interrogé les instances dirigeantes sur leurs droits. Depuis, Céline et ses camarades peuvent désormais avoir accès à tous les sports qui sont proposées, sans discrimination.

#

27 Jun: Après intervention du CCIF, elle obtient gain de cause

Lina*, étudiante en première année dans la région Nord-Pas-De-Calais-Picardie, doit effectuer un nombre seuil d’heures de sport afin de valider son année. 

A cet effet, le 3 mars dernier, elle devait participer à un cours de Ping-Pong. Mais c’était sans compter les difficultés supplémentaires qu’elle doit supporter en tant que femme de confession musulmane portant un couvre-chef.

07 Nov: Adapter la charte de laïcité aux écoles et clubs de foot?

03 Oct: Salle de sport au Raincy: Le maire s’acharne

Juin 2013 le CCIF a été contacté par un couple sur le point d’ouvrir une salle de sport au Raincy (Seine-Saint-Denis).

Alors que toutes les démarches nécessaires à l’ouverture de la salle ont été entreprises, le couple s’est heurté à l’opposition farouche du maire du Raincy Eric Raoult qui, depuis qu’il a appris que la gérante porte le voile, a mis tout en œuvre pour bloquer le projet.

En effet, lors du premier rendez-vous avec le maire, Lynda Ellabou qui gère la salle de sport porte un bonnet qui n’indique en rien sa confession.

14 Jan: Les femmes voilées peuvent faire du karaté

La Fédération Mondiale de Karaté (WKF) a annoncé dans un communiqué l’autorisation du port du hijab en compétition à compter du 1 janvier 2013. L’instance internationale a spécifié qu’un seul modèle de voile serait approuvé ; il portera son logo.

Cette nouvelle réjouissante rappelle néanmoins le retard de la France en la matière. En effet, on dénombre plusieurs disciplines sportives où les instances françaises continuent d’interdire le port du hijab en compétition, alors même que les associations sportives internationales l’ont autorisé.