BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Journée internationale de commémoration des personnes victimes de violences en raison de leur religion ou convictions

#

Hier, le CCIF célébrait la journée internationale du souvenir en hommage aux victimes du terrorisme et nous vous expliquions en quoi l’extrémisme violent et le terrorisme n’étaient en rien le propre des musulmans.

Aujourd’hui, le CCIF célèbre la journée internationale en hommage aux victimes de violences en raison de leur religion ou convictions. Les violences, les agressions physiques, lorsqu’elles sont commises du fait de l’appartenance réelle ou supposée à la religion musulmane, sont des actes islamophobes. Notre combat et notre solidarité nous place près de ces victimes, et notre engagement à les protéger se renouvelle chaque année, malgré la grave augmentation de ces violences.

A l’instar de l’Assemblée Générale de l’ONU, laquelle a instauré cette journée par préoccupation pour les membres de communautés et minorités religieuses qui « continuent d ’être visées par des manifestations d’intolérance et des actes de violence en raison de leur religion ou de leurs convictions, et que ces agissements sont de plus en plus nombreux et de plus en plus graves », nous exigeons que soit menée «  une action préventive globale au niveau local, en y associant un vaste ensemble de parties, y compris la société civile et les communautés religieuses ».

Afin de mener ce travail de prévention et de protection de l’intégrité physique des citoyens français de confession musulmane, il devient urgent pour la France de reconnaitre la communauté musulmane (comme d’autres d’ailleurs) comme une des minorités vivant sur son territoire. La France, en effet, refuse à ce jour de reconnaitre l’existence de minorités ethniques ou religieuses en son sein, alors même qu’elle reconnait et souhaite protéger l’existence de minorités ethniques ou religieuses à l’étranger. 

Cette nécessaire reconnaissance permettra aux minorités d’exiger l’application de droits internationaux protégeant tout à la fois leur foi, leur culture et leur dignité.

En ce jour, nous affirmons avec conviction que la protection des victimes de l’intolérance passe par la reconnaissance du statut des communautés dont elles sont issues. 

Il en va de leur liberté à exister.

Comments (18)

Dieu n’existe pas

Toi non plus, je ne te vois pas. Tu n’est qu’un robot

Salam aleykoum, ce salut vaut il un massacre ?
Éradication des Cathares, expulsion des juifs, massacres des protestants, époque France, fille aînée de l’Eglise. Génocides des catholiques royalistes en Vendée, période révolutionnaire. Confessionalisation du Liban, évangélisation dans les colonies , période républicaine. L’histoire de ce pays ne plaide pas en sa faveur. Ne pas vouloir reconnaître des minorités ( sauf LGBT, CRIF, bouilleurs de cru etc…), confère à la schizophrénie,d’autant qu’effectivement, la France se veut la championne de l’univers de la défense des minorités du monde entier. Le cordonnier est toujours le plus mal chaussé.

Dieu n’existe pas .. mais la croyance en dieu existe et genere la religion , et celles du livre sont par essence intolerantes ; elles le sont à des degrés divers mais ce qui les federent c’est ” touche pas à ma croyance car j’en ai besoin ” , c’est une drogue dure , avec toutes les caracteristiques de l’addiction … la France s’en est debarrassée , le sevrage a eté long , douloureux , et puis l’usage du catholique a eté tellement ringuardisée qu ‘en consommer publiquemment est devenu ridicule est reservé à une poignée de bigots et de bigottes plus ou moins bas de plafond, il en est autrement de l’islam qui se porte bien , en pleine expension et , dire que l’islam est une religion de bas de plafond comme le dit Charlie , vous amene droit à la kalachnikov , le coran qui repond à tout , car dieu est tout , sait tout , et mieux que la republique , 60% des musulmans font passer leur conviction religieuse avant les valeurs de celle ci , çà en dit long sur la toxicité de la came …celà genere le communautarisme , le debut de la fin de la laicité avec la caution des Savonarol mediatiques edwy Plenel en est l’exemple absolu et des cons et connes de tous horizons qui venerent l’islam pour mieux hair ce qui les a engendré … en ces temps de doute , le male blanc heterosexuel pere de famille cellulaire est la risée de la gochosphere islamocompatible qui ineluctablement poussera à criminaliser l’islamophobie , EELV , PS , la droite mouille cul ,et ce qui ose s’appeller la republique en marche finiront par voter l’ignominie … bien , dont acte … les cles du pays seront à remettre alors aux fils et filles putatives d’edwy PLenel , de danielle Obonno , de houria Bouteldja , de virginie Despentes et de tariq Ramadan … joyeuse perspective !. pour ma part j’aurai rejoint les refuges que j’espere me proposeront la Russie , la Hongrie , la Tchequie , la Pologne ou les USA en esperant que Trump soit reelu .

L’Homme est libre de croire ou non en Dieu.S’il n’y croit pas ,il se rabattra par défaut sur une croyance frelatée : croyance aux astres ( horoscope),croyance en la science (scientisme),croyance exacerbée en soi (laïcité),en ses gènes ( racialisme),en sa nation-civilisation (nationalisme,impérialisme),croyance en des idéologies ( communisme,fascisme,capitalisme etc ..).
Si nous faisons un petit tour historique de ses croyances matérialistes,nous constaterons ,à l’aune de leurs résultats,toute la misère,les catastrophes,les millions de morts , qu’elles ont généré : guerres,pogroms,camps,bombes atomiques,zoo,humains et autres joyeusetés…
Ta logorrhée façon “gloubiboulga” est un fatras de poncifs que l’on glane çi et là chez nos faiseurs d’opinions,rien de probant ,de la redite qui ne sort pas des entiers battus du politiquement correct.
La trouille étant mauvaise conseillère,tu peux, pour t’échapper du “chaos ambiant” ,rejoindre les milices ricaines au fin fond du Montana ,ou remonter la “colonie Dignidad” si cela te rassure. Tu peux,en attendant, ,histoire d’accentuer ta psychose , lire “les carnets de Turner” et ainsi cauchemarder jusqu’au bout de la nuit ( pour paraphraser Celine..que de références qui doivent te rassurer 🙂
Bref,se sentir acculé doit te peser (cela se lit) ,j’espère te voir sortir de cet état d’esprit qui doit te miner . Courage donc !!! « La route est droite, mais la pente est forte. » pour terminer avec cette raffarinade….

L’homme est libre de croire on non en Dieu ..FAUX … le musulman est musulman par le sperme du pere , il n’a pas le choix , et si il ou elle decide de renier l’islam que lui impose sa filiation , le pire est à craindre , l’islam ne tolere pas l’aposthasie , il en a eté de meme de la religion catholique pendant des siecles , on etait de la religion de son roi et de sa nourrice , maintenant çà va mieux” on “a tué la religion … c’est curieux cette maniere de faire dans le postulat , vous postulez que si l’homme ne croit pas , il croit en autre chose , evidemment bien pire que croire aux fables du livre , postuler n’est pas raisonner , et l’alternative à l’addiction n’est pas l’addiction autre , mais rien sauf l’addiction religieuse , l’education , la morale laique , l’esthetique , l’art , la litterature , le cinema … sont une alternative , toutes choses que detestent les religions et particulierement l’islam …

Musulman par le “sperme” dixit 🙂 ,une affirmation bien péremptoire prouve ton approche “scientifique” de la thématique….nan,j’rigole .La religion catholique a donc été tuée (quoi que) et remplacée par la religion laïque (dixit Vincent Peillon). L’Homme se doit de croire ,c’est sa nature,il a conscience de la vie et de la mort,contrairement aux animaux.Ton approche toute subjective ,emprunte d’un pathos protubérant te met à coté de la plaque ,tant mieux tu serais bien déçu de voir de quelles manières l’Islam à fertilisé l’art ,l’esthétique ,les sciences etc… d’un occident qui lui doit sa renaissance puis son essor ,mais cela est une autre histoire….

çà , il est clair que les bouddhas de Bamiyan ont apprecié le sens aigue de l’esthetique dont on fait preuve les musulmans talibans , quand à la fertilisation de l’art , de l’esthetique , des sciences .. ainsi que d’un occident qui doit à l’islam sa rennaissance et son essor … il se trouve que je ne fais pas partie de ces cretins islamolatres qui acceptent voir meme enseignent de telles betises , procedé qui releve bien du postulat encore un fois que de la realité , il est vrai que lorsqu’on postule que “parceque l’homme a conscience de la vie et de la mort ,il se doit de croire… “on est capable de tous les sophismes , car il est bien evident que c’est l’islam qui a generé il rinascimento et hassan el botticelli qui a peint la prima vera et par la suite youssouf ben newton qui decouvrit la gravitation universelle suivant en cela la decouverte de l’hydrostatique du grand savant musulman Archimede né 900 ans avant l’hegire mais musulman quand meme , quand on postule on postule …!!!!

Pinailler sur ce que les médias te disent de penser est ta marque de fabrique. Tu aurais du évoquer les vols d’œuvres d’arts par les Vautours de coalition lors de l’invasion de l’Irak. Pourtant tes tuteurs de pensée en avaient parlé. Ta paraplegie réflexive liée à ton idéologie te fait passer à côté de l’essentiel. L’être humain est cependant perfectible. Tu ne peux rester un bourrin toute ta vie, ou bien tu t’en accommode. Un choix ?

“Tu ne peux rester un bourin toute ta vie ….” se faire traiter de bourin par un imbecile est un plaisir rare povre con ! decidemment ces bougnouls sont d’une finesse rare !

“decidemment ces bougnouls sont d’une finesse rare ..” je retire ces propos et je m’en excuse sinceremment, la colere est vraiment mauvaise conseillere … signé : le bourrin !

Tu sors de tes gonds, dans un état second.
Ton esprit n’est pas fécond
Ton humeur donne le ton.
Il faut dire que tu es à fond
Rien à dire, tu tournes en rond
Pas de quoi faire des bonds
À l’ignorance tu fais des dons
À ce rabaissement, on ne peut dire que non !!!

Cette longue histoire d’echange devient toxique , vous resterez sur vos positions et moi sur les miennes , il n’ y a plus de dialogue possible , et je ne veux pas sombrer dans l’injure et le vulgaire , je connais trop mon caractere impulsif … je vous dit au revoir .. je quitte ce site … ou je n’ai decidemment plus rien à y faire … portez vous bien

Tu as fais le choix du style d’échange,je m’y suis adapté (même y habitué).Nous pouvons rester sur nos postions sans pour autant nous rouler dans la fange.Ton “caractère impulsif” (autrement dit l’ascendant du pathos sur l’intellect) peut se corriger avec de la réflexion de la patience ,mais surtout de la volonté ,c’est ce qui nous distingue de l’animal.Il est certain que tu auras toujours raison en et prostrant sur ton attitude en ne voulant surtout pas changer de braquet (autrement dire policer la dialectique) ,c’est ton choix et je le respecte.

Pour info : bougnoule :
L’une des explications étymologiques du mot « Bougnoule » le fait remonter à l’expression : Bou gnôle, le Père la Gnôle, le Père Bouteille, un terme méprisant employé à l’égard des alcooliques. Une autre la lie à l’injonction Abou gnôle (Apporte la gnôle) utilisée par les soldats maghrébins lors de la Première Guerre mondiale et reprise comme sobriquet par les Français. — (Alice Zeniter, L’Art de perdre, Flammarion/Albin Michel, Paris, 2017, page 40)

le mythe de l’apport de la « civilisation arabo musulmane «  à la civilisation européenne

Le transfert de la culture et de la civilisation grecque à l’europe du moyen age c’est fait par les chretiens d’orient à partir du syriaque ou directemment du grec et ce bien avant l’hegire puis par l’empire byzantin vers les monasteres d’occident .

Par ailleurs , les inventions premieres qui on fait le decollage de l’europe etaient chinoise et non arabe, l’arbre à came , le collier d’epaule associé à l’attellage en ligne qui permet de tirer jusqu’à 5 tonnes rendant le defrichement possible , la mise en culture de nouvelles terres du XII ‘é siecle associée à de nombreuses decouvertes , la roue à engrenage des moulins à eau , l’assolement triennal la charue à roues , les moulins à eau rendant possible le foulage des tissus et la metallurgie , cette explosion technologique explique la croissance demographique de l’age dor du moyen age , le temps des cathedrales , des villes , des foires … cf jean Gimpel «  la revolution industrielle du moyen age «  et c’est cette expension qui rend possible les croisades avec l’ouverture sur le monde .. ; ces riches heures medievales contrastent avec le marasme dans lequel s’enfonce des le XII é siecle la civilisation arabo andalouse ,victme des oulemas , des fatwas , des recitants du coran , des theologiques qui vouent aux gemonies Avicennes et Averroes qualifiés d’irreligieux , telles Al Ghazali, Ibn Taymiya, Al Chafei et Al Achaari .

Pourtant, les arabo-musulmans et certaines élites intellectuelles et politiques occidentales, continuent à affirmer que sans les Arabes, l’Europe n’aurait jamais pu sortir de l’obscurantisme du Moyen Age, les premiers par esprit de revanche sur l’Occident, les seconds dans le but de faire accepter l’islamisation de nos pays, tant il est vrai que les gauchistes qui tiennent l’université et les medias cultivent la haine du christianisme ont une fascination pour la dictature , la negation de l’individu et la violence qui va avec .

Autre mensonge qui a la vie longue , les arabes auraient inventé la numération positionnelle et le zéro , Ce sont des inventions d’origine indienne. L’inventeur du zéro de position s’appelle Brahmagupta, grand astronome et mathématicien indien. Et c’est un mathématicien perse qui inventa l’algèbre.

Par ailleurs comme l’a brillament demontré jacques Heers , l’occident n’a pas attendu l’apport de Avicennes et Averoes pour redecouvrir la pensée d’Aristote l’enseignement de la logique n’ a jamais cessé dans les ecoles cathedrales des l’an mille et dans les toutes premieres universités , à partir des traductions latines des textes grecque que les erudits de Constantinople avaient gardé et largement diffusé les contibutions d’Avicennes et Averoes arrivent plus d’un siecle apres que l’enseignement de la philisophie grecque soit en place dans le cursus universitaire

Encore un pour la route.
“les contes des mille et un mythes”

Présentation de l’éditeur
Durant des millénaires, l’Humanité sombrait inéluctablement vers les abysses ténébreux moraux et spirituels. Le monde confiné dans des systèmes politiques et socioéconomiques infâmes édifiés par quelques individus établis en dynasties (la noblesse, le clergé, les généraux) et qui se maintenaient au pouvoir par de sanglantes rivalités. Quelle valeur humaine pourrait éclore d’une telle tyrannie, d’une telle inhumanité ? Que pouvait-on attendre des sociétés baignées dans des croyances magiques, superstitieuses et mythologiques ? Les sociétés humaines étaient coincées dans l’étau étroit des Ténèbres de l’Ignorance et de l’Obscurantisme. Dès lors, la Science (Connaissance ) fruit de la réflexion humaine qui établit que l’Univers est crée selon des Lois rigoureuses par un Dieu unique, vivant, omniscient, omniprésent et distinct du monde était non seulement inconnue, mais ne pouvait même pas se concevoir par ces sociétés jusqu’au VIe siècle. Les directives des Messagers divins furent recouvertes d’une épaisse couche de légendes et de fables. C’est alors que de gré ou de force, les sociétés humaines s’accommodaient, par habitude, des religions confectionnées à partir d’une superposition de mythes, de fictions et sans cesse remaniées au cours du temps. La classe dirigeante se déifiait, enivrée par les privilèges et captivée par le culte du pouvoir et de la puissance. Le pillage, le massacre et l’esclavage furent les seules institutions estimables. Les Empires se créaient et périssaient au gré des conflits. Pour échapper à ce monde de ravages et de barbarie, certains hommes rassemblés en communauté se sont cloîtrés dans des monastères et des temples dans un total replis du monde. Avant l’avènement de l’Islam, toutes les sociétés en général et la société gréco-romaine en particulier, se mouvaient dans le bourbier de la mythologie, de la superstition et d’une barbarie sophistiquée. Dès lors, comment ces dernières peuvent-elles prétendre être les pays de prédilection des sciences, de la littérature, des arts et de la haute moralité ? Le contenu de cet ouvrage, par sa logique et son raisonnement, met en lumière avec les outils des Sciences humaines ces périodes plongées dans une profonde obscurité.

Biographie de l’auteur
L’auteur, de formation scientifique a écrit divers ouvrages traitant de thèmes variés dans les domaines notamment des Sciences humaines (histoire, sociologie, anthropologie), de la Biologie, etc. Ces écrits éclairent, d’une part certaines zones d’ombres qui persistent et d’autre part, mettent en lumière une version différente de celle qui est communément admise

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.