BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Mosquée profanée à Gap : quelle est la portée des revendications identitaires ?

#

« Dehors couscous de m* », « Tout est bon dans le cochon », « Islam dehors » : des slogans identitaires et islamophobes ont été tagués dimanche 17 novembre sur les murs de la mosquée Salam de Gap, accompagnés d’une lettre d’un certain « Parti libre de France » qui annonce cette profanation comme l’acte 1 de son action contre « l’islamisation » du pays.

Le même jour avait lieu la manifestation « Stop Islamisme », organisée par Génération Identitaire, et qui a réuni quelques centaines de personnes autour de slogans tout aussi absurdes.

Si on peut évidemment se réjouir qu’une manifestation de l’extrême-droite identitaire soit un échec, force est de constater que l’idéologie et les revendications de ce groupe sont largement répandues dans certains médias et dans certains discours politiques.

Avaient-ils vraiment besoin de manifester, alors qu’à longueur de journée, nous avons des Zemmour, El Rhazoui, (très suivis sur les sites identitaires et la « fachosphère », mot gentil pour dire simplement les « fascistes ») qui font très exactement les mêmes revendications, avec une présence médiatique dont la portée est bien plus large que celle des quelques centaines qui ont défilé dimanche 17 novembre ?

L’idéologie identitaire est également à l’œuvre dans un certain nombre de discours politiques : ce sont notamment ceux-ci qui ont donné lieu à la grande marche contre l’islamophobie, dans les rues de Paris le 10 novembre. C’est là que le peuple français s’est exprimé. C’est à ce moment qu’il a manifesté son attachement à la France et à la vie en société. 

Génération Identitaire, et tous les groupuscules d’extrême-droite qui se sont autoproclamés garants de l’identité française, ne mériteraient même pas que l’on mentionne leur existence, si ce n’était leur propension à passer à l’acte violent, comme on l’a vu à Bayonne. Sur le parvis de la mosquée de Gap, le « Parti libre de France » annonce l’acte 1 : quel sera l’acte 2 ? Les autorités vont-elles sécuriser les lieux de culte et prendre de sérieuses mesures de lutte contre l’islamophobie ?

Comments (7)

Salam aleykoum ( ce salut est-il radical ?)
Le discours ambiant ,simpliste et hystérique fini par formater les simples d’esprit qui finissent par passent à l’acte.Simples d’esprit ,le terme n’est pas usurpé aux vues des slogans tagués sur le lieu de prière.
“dehors couscous de M…” est une analyse culinaire de haut vol….
“tout est bon dans le Cochon” est une ode au cannibalisme ….
“Islam dehors” n”est qu’un voeu pieux clamé par des êtres imprégnés de chimères.
Ils ne sont que le symptôme d’un french bashing qu’ils essaient de réprimer par un stade conflictuel.
Le “patridolâtrisme” ne génère t-il qu’abaissement moral ? La réponse est contenue dans la question.
Pauvres d’eux !!!

Pauvres d’eux … il y a des pauvres d’eux partout mon daron , quand l’immam de la mosquée de Brest explique que ceux qui écoutent de la musique écoutent “le diable” et “seront transformés en singes et en porcs”.,vous me direz que dans le porc tout est bon , m’enfin quand meme ..pauvre d’esprit l’immam , quand meme , excusez mon daron , l’oucretuidance du simple esprit que je suis d’osez contredire votre suffisance .

Pauvre de toi gourio quels sont les ressorts psychologiques qui te font étaler de façon ostentatoire ,ton ignorance ?
1) es-tu ignorant de ton ignorance ?
2) orgueilleux de ton ignorance ?
3)orgueilleux de ton orgueil ?
4) ignorant de ton orgueil ?

Psychanaliste mon daron , ou pedant multicartes ?

Tu te goures rio, je te tends un miroir que tu refuses de regarder,paradoxal pour un nombriliste “patridolâtre”.
The show must go on…..

The show must go on … çà depend avec qui !

Ton feed back parle pour toi….

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.