BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Jean-Michel Blanquer, artificier d’une politique islamophobe envers les mères accompagnatrices

#

La semaine dernière, Eric Ciotti déposait sa proposition d’amendement de l’article 1 de la loi “pour une école de la confiance”. Comme nous vous en avions informés, cet amendement a été rejeté.

Cependant, le weekend dernier, le journal Le Point a publié un article reprenant des discussions confidentielles ayant eu lieu pendant la suspension de séance à l’Assemblée Nationale. Le Point explique que Jean-Michel Blanquer « propose d’accepter [l’amendement], mais de le modifier tout en gardant la substance ». Immédiate levée de bouclier au sein du groupe LREM, des voix s’élèvent pour dénoncer les agissements de Blanquer qualifiés de très éloignés de “la philosophie En Marche”.

Le comportement du ministre de l’éducation nationale n’est pas surprenant, ce n’est pas la première fois que le CCIF alerte quant à ses prises de positions polémiques et sa cabale menée contre les mères accompagnatrices portant le foulard. Nous l’annoncions déjà comme le prochain Manuel Valls. Son énième tentative d’exclure les mères accompagnatrices en est l’exemple et il a fallu que l’Elysée intervienne pour rappeler à l’ordre le Ministre de l’éducation. Comme c’était le cas déjà l’an dernier, Blanquer ne fait pas l’unanimité.

Vouloir imposer à des usagers du service public une neutralité, en principe exclusive aux agents du service public est une atteinte à leur liberté religieuse et donc, une discrimination. Jean-Michel Blanquer le sait mais fait la sourde oreille. Cependant, le CCIF sera là pour défendre chaque personne lésée dans ses droits, comme la France le garantit. Restons vigilants car l’islamophobie est une réalité.

Soutenez le CCIF dans sa lutte contre l’islamophobie :

Je fais un donJ’adhère

Related Posts

Comments (1)

L’actuel ( pour combien de temps encore ?) ministre de L’Educ.Nat. persiste dans son obsession liberticide et un tantinet maladive ( sans vouloir faire de la psychologie de bas étage ). Le temps (et donc l’argent) et l’énergie qu’il passe à se focaliser sur ce morceau de tissu, c’est du temps ( et donc de l’argent ) et de l’énergie qu’il ne consacre pas à enrayer l’échec et le décrochage scolaires, le non-remplacement des professeurs, la surcharge des classes de maternelles, la non-formation des assistants de vie scolaire, la baisse de la sélectivité des concours et de la qualité des candidats, les démissions d’enseignants et la liste est encore bien longue …
Face à tous ces problèmes, une seule solution : empêcher des mamans voilées de participer à des sorties. BRAVO , quel génie !!!!!!!

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.