BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

DIJON : audience décisive pour Sonia*, soutenez-la en assistant à l’audience

Vendredi 28 décembre 2018, se tenait devant le Conseil des Prud’Hommes, l’audience en référé de Madame X contre le CESAM – Centre de formation continue situé à Dijon. Pour rappel des faits, Sonia*, salariée auprès du centre de formation CESAM à Dijon, avait été mise au placard, suite à sa décision de porter un couvre-chef sur son lieu de travail. Son employeur l’astreignant à des tâches subalternes, sans rapport avec sa fonction de formatrice.
 
La plaidoirie du CESAM justifiait, principalement, la rétrogradation par le fait de protéger le public « fragile » du CESAM. L’employeur contestait en outre le terme de « mise au placard ». Selon le conseil du CESAM, seuls « 15% » des missions de Sonia* lui auraient été retirées. En interrogeant cette dernière, l’un des magistrats se rendra compte qu’il s’agit en fait d’un mensonge et que la formation constituait l’activité principale de Sonia. La discrimination est claire.
 
L’antenne du CCIF et des adhérents étaient là pour l’accompagner lors de cette audience. Le 11 janvier dernier, les deux juges qui composaient la juridiction ne sont pas parvenus à une décision. Ainsi, aucune majorité ne s’est dégagée en délibérée.
 
L’affaire sera donc de nouveau plaidé, cette fois-ci, devant la juridiction des référés statuant en partage, présidée en l’espèce par le Président du Tribunal de Grande Instance, le vendredi 25 janvier 2019.
 
Nous espérons que justice soit rendue à Sonia et témoignons de notre soutien en nous rendant à l’audience du 25 janvier.
Ensemble nous sommes plus forts.
Informations : Vendredi 25 janvier à 14h au Conseil des Prud’Hommes de Dijon, 13 Boulevard Georges Clemenceau à Dijon.
Contact : ccif.dijon@gmail.com
*Prénom modifié

Related Posts

Comments (1)

Il faut à chaque fois se battre jusqu’à que se racisme cesse une fois pour toute… merci a vous d’accompagner nos sœurs et nos frères dabs cette épreuve. Je vous soutiens car vous êtes dans votre bon droit… pourquoi nous devons subir alors que nous ne faisons rien de mal.

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.