BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Le ministère du travail veut bannir tous signes religieux dans le secteur privé

En mars 2015, l’assemblée nationale étudiait une loi pour interdire les nounous portant le foulard d’exercer dans le privé. Déjà, celle-ci avait alors été jugée comme étant inconstitutionnelle.

Aujourd’hui, c’est le ministère du travail qui entend mettre en place un “guide pratique du fait religieux en entreprise”,  pouvant résulter à bannir tous signes religieux dans les entreprises, relevant pourtant du secteur privé.

Au gré des polémiques forgées par les discours publics, c’est une laïcité liberticide aux antipodes de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat mise en place en 1905 qui entend dicter sa loi à des millions d’individus dont l’appartenance religieuse serait considérée comme « problématique ».

Dans les faits, ce sont les libertés fondamentales de conscience et de liberté d’expression qui seront retirées à une partie de nos concitoyens.

Le ministère du travail pourrait en effet élargir l’initiative de la charte de la « laïcité » mise en place par le groupe Paprec à l’ensemble du secteur privé.

Drapée d’une habile tournure rhétorique, l’initiateur de la charte de la laïcité du groupe Paprec explique ainsi que « tout ce qui peut créer polémique ou différence doit rester dans le secteur (strictement) privé ». 

Dans le climat ambiant, ce sont déjà des milliers de femmes portant le foulard, qui sont mises au banc du monde du travail.

Bien loin l’idée de lutter contre ces pratiques d’exclusion, le ministère du travail entend au contraire officiellement les entériner.

En clair, ne problématisons pas les préjugés, forcément subjectifs, qu’un individu porte sur la signification d’un vêtement, mais donnons-lui raison en terrassant au passage des droits les plus fondamentaux.

Poussé à l’extrême, nous voyons très vite les limites de ce type de raisonnement. Si la question de l’apparence d’un individu doit être soumise à l’opinion de la majorité, il est à craindre qu’en lieu et place de la loi de la République, soumise à des principes immuables, se soustrait la loi du plus fort, soumise à l’opinion de la majorité.

En bout de chaîne de ce raisonnement, ce sont toutes les minorités qui sont concernées par cette initiative du ministère du travail. Que se passera-t-il le jour où ce seront les apparences des autres minorités qui seront problématisées ?

Qui peut juger, en toute impartialité, que telle ou telle apparence peut s’avérer « problématique » au sein de l’entreprise ?

Si l’initiateur de ce texte essaie de justifier cette mesure clairement discriminatoire par un « mieux vivre-ensemble » en entreprise, nous voulons rappeler avec force que le rôle de la loi est justement de garantir un cadre protecteur à tous ses citoyens, quels que soient les aléas conjoncturels.

A nous tous de nous en souvenir.

Related Posts

Comments (6)

C est vrai qu\’en tant que ministre du travail il est bien plus facile et économique d inventer des lois pour cibler une minorite afin de réduire ces libertés.

Madame la ministre du travail s avez ce qui se passe réellement en France ? le taux de chômage de votre gouvernement et l un des plus hauts. Oui madame la ministre du travail des millions de chômeurs en France attendent que vous vous occupez d eux. c est vrai que créer de l emploi c est plus cher et plus long ! oui 2017 approche oui il faut bien occuper les esprits des Français on ne parle plus de chômage ni de l\’économie catastrophique. Bien sûr visons le plus facile.

Ne soyons surtout pas passifs défendons nos droits les plus fondamentales et ce n est surtout pas des irresponsables qu on vont nous diviser.

ben voyons, excluons encore + les religieux et surtout les musulman(e)s…
et après ils s’étonnent de la montée du “communautarisme”. Mais comment ne pas se créer sa propre communauté quand les dirigeant du pays font tout pour nous mettre à part, nous rejeter et nous stigmatiser ?
à quand l’interdiction de se promener dehors avec un voile ?
ah mais oui on y vient c’est vrai, c’est “provocateur”, bientôt bientôt.

« tout ce qui peut créer polémique ou différence doit rester dans le secteur (strictement) privé » bcp de personnes ont l’air d’utiliser cette phrase pour éradiquer les croyants, je l’ai moi-même entendu dans un club de sport “ici tout le monde est pareil alors pas de signes religieux”
soyons tous de braves moutons, copiés-collés pour ne pas déranger et vive le “vivre-ensemble !” …

Nous avons un gouvernement soit disant socialiste qui, pour faire oublier son triste bilan et aussi ses passages en force de certaines lois(49/3), détourne l\’attention des français avec l\’islam, le voile… Il faut que les français ne soient pas dupes car plus de signes religieux dans le privé c\’est aussi plus de croix ni kippa ni même de tatouage s\’ils ont un aspect religieux et j\’en passe.
Au nom de la pseudo laïcité, ils enlèvent à tout les français des droits et libertés qui faisaient de la France un modèle à travers le monde. Réveillez vous svp ! Musulmans ou non, voilé ou non, c\’est notre vivre ensemble qui en dépend.

je suis d’accord avec le contenu de l’article. Cette intervention de l’état est inacceptable.
Il y a cependant des difficultés. Sur un seul principe de liberté, les entreprises privées peuvent définir leur règlement (certaines – y compris des entreprises où les patrons sont musulmans? – peuvent imposer des règles vestimentaires). Je ne vois pas de solution facile à ce problème. On peut espérer que l’offre et la demande vont progressivement favoriser la tolérance

C’est contraire aux droits de l’homme, contraire à la constitution et contraire à la laïcité. Ça n’est rien d’autre que de la discrimination à l’encontre des femmes musulmanes. Les démocrates et les amoureux de l’état de droit doivent se réveiller et prendre clairement position, il faut arrêter ce silence complice.

Madame La ministre! La réalité est que les entreprises du secteur privé sont souvent des multi-nationales! Comment allez vous interdire à une société de faire participer ses collaborateurs venus d’Inde et de confession Sikh par exemple à des événements à la maison-mère, ou bien musulman du Sénégal? Allez vous demander à tous ces gens d’enlever “turbans, foulard, boubou, kippa…”? Le monde est en train de nous rire au nez sur ces sujets, Madame La ministre du Travail! Pendant que vous épiloguez sur le textile, nous perdons en compétitivité, productivité, créativité! Le monde nous fuit à cause de vos inepties stériles! Madame La Ministre du travail, quand est ce que vous allez vous préoccuper du “Travail” en France et apporter des vraies réponses à ces questions? Car enfin ce ne sont pas les signes religieux qui bloquent la croissance, la mauvaise gestion du pays!

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.