BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Affaire #LeCenacle : plainte déposée et procédures engagées

Une fois de plus, des femmes musulmanes ont été la cible d’une humiliation publique.

Après les chasses aux femmes voilées sur les plages et les polémiques destructrices autour du « burkini », ce sont deux femmes portant un foulard qui ont été prises à partie dans un restaurant de Tremblay, le Cénacle.

Après les avoir humiliées devant tous les clients du restaurant, les avoir menacées de les empoisonner, le propriétaire a cherché à les renvoyer à coup de déclarations islamophobes.

La vidéo publiée par les deux victimes a suscité l’émoi, l’indignation et la tristesse chez des milliers de nos concitoyens.

Elles se sont rapprochées du CCIF qui leur apporte, depuis hier, soutien et assistance, sur le plan psychologique comme juridique. Les victimes seront accompagnées dans l’ensemble des démarches à mener.

Une équipe du CCIF a été dépêchée hier à Tremblay pour répondre aux questions des habitants, travailler avec les associations de la ville et expliquer les démarches entreprises. Le directeur de l’association est intervenu auprès des fidèles de la mosquée, réunis en nombre, avec le même message de sérénité et de détermination, aux côtés des victimes.

Le maire de Tremblay, sur la même ligne, a publié un communiqué important, en soutien des communautés locales. Sa parole a été suivie par des actes. Le procureur a été saisi dès ce matin par l’élu de la municipalité.

Le parquet de Bobigny s’est saisi du dossier et a ouvert une enquête pour discrimination à caractère racial. Les victimes, accompagnées du CCIF, ont déposé plainte ce matin. Elles font l’objet d’un suivi et leur témoignage sera partagé dès ce soir, sur les pages et sur le site du CCIF.

Dans cette affaire, le CCIF se portera partie civile aux côtés des victimes et demandera des sanctions exemplaires afin de rompre avec l’impunité des violences et discriminations islamophobes.

Nous dénonçons dans cette affaire trois niveaux de responsabilité :

  • Celle du restaurateur, entièrement coupable de ses déclarations et de ses actes, qui en répondra devant les services de police puis devant les tribunaux.
  • Celle des clients du restaurant qui, dans l’indifférence la plus totale, assistent à une scène de racisme sans éprouver aucunement la nécessité de réagir pour aider les victimes (certains ont même soutenu le restaurateur)
  • Celle du gouvernement et de la classe politique qui, par leurs déclarations clivantes et stigmatisantes pour les musulman-e-s, les ont désigné-e-s pour cibles, créant les conditions de la survenue d’actes comme celui-ci.

Il est temps que le gouvernement prenne ses responsabilités et se positionne clairement aux côtés des victimes d’islamophobie.

Dans le basculement raciste auquel nous assistons en France, la première des nécessités, au plus haut niveau de l’Etat, est d’assurer la sécurité des personnes et de rassembler le peuple.

Crédits photos: shutterstock

Related Posts

Comments (6)

Merci pour le travail que vous effectuez aux côtés de ces femmes et de ces injustices. Je ne porte pas le voile, suis de confession musulmane et honnêtement ce que subissent ces femmes est intolérable. Je suis tout à fait d accord, les responsables politiques ont hatise cette haine, peur. Je l ai remarque et ce depuis 2001: les médias se déchaînent à croire que Nous représentons un Problème. De quel Problème parlent ils? Nous sommes Français nés dans ce pays, qu a à voir notre religion? J embête personne, je pratique ma religion! Cela en devient pathétique ! Quand on entend un Valls qui est à la limite de parler d exterminer les musulmans, nous sommes une Menace, dans quel film joue t il? J ai des amies bouddhistes, hindoues,catholiques et nous sommes les meilleures amies du monde. Vraiment pathétique ce qui arrive.

Mais dans quelle France vit-on? Les propos du propriétaire sont choquants. Bientôt on placardera l’interdiction d’entrée aux musulmans sur les devantures des commerces! Les gens ne se gênent plus pour afficher leur racisme qu’ils pensent justifié au vu du contexte actuel. Nous devons nous battre pour nous faire respecter. Merci au CCIF.

Si le restaurateur était musulman et qu’il avait refuser de service 2 juifs par exemple, une descente de police à la demande du ministère de la justice aurait déjà eu lieu et le restaurant fermé le temps de l’instruction. Si on s’était pas mobilises via les réseaux sociaux, cette affaire serait passer inaperçue. Ce qui est le plus dégoutant dans ce cas avérer de discrimination islamophobe, c’est l’indifférence des autres clients, il continuait de manger et discuter comme si de rien était, HONTEUX

salam je suis de tout coeur avec ces 2 femmes, ce qui m a attristé le plus c est surtout l indifférence des clients du restaurant heureusement que tout le monde n est pas comme ça

Merci CCIF pour l’excellent combat que vous menez contre les racistes et les islamophobes… ON EST 100% AVEC VOUS!!! bon courage

Bonjour,

ce qui est arrive à ces jeunes femmes est simplement inadmissible. L’acharnement sur les musulmans se poursuit. Que faut-il faire pour que cela cesse? Il faudrait peut-être manifester pour dire stop a tt ca. Il me semble important que la communauté musulmane de France sorte de son silence pour exister, il me semble important et imminent de faire quelque chose pour apaiser, informer et imposer le respect aussi. Nous travaillons nous payons nos impôts, nous participons à la croissance de notre pays. Nous pleurons quand la France pleure et nous sautons de joie quand elle gagne. Je suis dans l’incompréhension absolue. Pourquoi faut-il qu’on porte la responsabilité des attentats, les tueries que Daech provoque par tout dans le monde. N’est ce pas que des musulmans sont également morts dans ces attentats. Une amie à ma collègue on lui a annulé une location d’été parce qu’elle était musulmane, le propriétaire lui a osé lui poser la question sur religion… C’est quoi la prochaine étape. J’aime beaucoup ce pays et ce qu’il devient me donne la nausée…

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.