BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Jupes longues: communiqué du CCIF suite à la nouvelle recrudescence des cas

Suite à la recrudescence des cas de discrimination d’élèves pour port de jupe longue depuis les dernières vacances de printemps, le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) interpelle le Ministère de l’Education nationale pour mettre fin à la stigmatisation accrue des élèves de confession musulmane au sein des établissements publics.

Le cas de la jeune Fannie, lycéenne de 16 ans qui s’est retrouvée exclue de son lycée a déjà été médiatisé en France et à l’étranger et nous rappelle les élèves ayant subi le même sort au printemps 2015. Ces exclusions  pour port de jupes longues ne visent que les élèves de confession musulmane et nous l’avions déjà remarqué au collège des Guarrigues de Montpellier lorsqu’une fille convertie a pu rentrer dans l’établissement en jupe longue jusqu’au jour où le personnel de son collège avait découvert sa conversion à l’islam.

Il est inacceptable que l’école qui est le socle du pacte républicain devienne un champs de bataille idéologique au service d’une laïcité dévoyée et un lieu d’exclusion pour des élèves de confession musulmane. Après l’interdiction aux élèves de porter un foulard avec la loi du 15 Mars 2004, voilà que la taille des vêtements de ces élèves est  la cible de certains personnels d’encadrement des écoles. Le cas de Fannie est d’autant plus symptomatique d’abus de pouvoirs que la proviseure a refusé de signifier son exclusion par écrit. Aucune réaction officielle n’a à ce jour été entendue bien au contraire. Le rectorat de Créteil tente de faire porter la responsabilité de l’exclusion sur la jeune fille au lieu de questionner l’abus de pouvoir avéré de la proviseure. 

Le CCIF traite à ce jour deux cas similaires qui restent isolés. C’est pour cette raison que la Ministre de l’Education nationale se doit de rappeler à l’ordre le personnel dont elle est la ministre de tutelle pour mettre fin à ces dérives et éviter de perturber la scolarité de certains élèves en pleine période d’examens. La laïcité ne peut être invoquée pour justifier un aveuglement idéologique permettant l’exclusion d’élèves ou leur humiliation. 

Related Posts

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.