BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Lutte contre la radicalisation ou islamophobie institutionnalisée ?

Le site d’information Mediapart a récemment divulgué un document interne au rectorat de Poitiers qui a été transmis à l’ensemble des chefs d’établissements de son académie.

Présenté comme un document de prévention contre la radicalisation religieuse, il appelle plusieurs observations de notre part.

Tout d’abord, il ne fait aucune distinction entre mineurs et majeurs et considère par conséquent que toute personne quelle qu’elle soit peut faire l’objet de suspicion. Le CCIF considère donc que ce document est un appel clair à la délation et favorise un climat délétère au sein de l’institution scolaire.

La ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a affirmé qu’il s’agissait d’un acte isolé. Le CCIF demande alors qu’une enquête administrative soit diligentée afin de connaître les auteurs de ces documents et leurs motivations.

 

  • Stop à la stigmatisation des musulmans

Le CCIF demande également que si un projet de prévention de lutte contre la radicalisation était initiée au sein de n’importe quelle institution, il y soit associé ainsi que les syndicats d’enseignants, les syndicats de parents d’élèves et les institutions religieuses représentatives. Cette demande vise à éviter les dérives inverses qui stigmatiseraient davantage une population qui n’aspire qu’à vivre librement et sereinement sa religion, comme le garantissent les textes fondamentaux de notre pays.

C’est ainsi que le CCIF regrette que, sous couvert de lutter contre l’extrémisme religieux, on légitime les postures et les attitudes visant à stigmatiser systématiquement les musulmans.

La lutte contre la radicalisation doit être une lutte globale incluant tous les dogmes religieux, idéologiques ou politiques. C’est pourquoi nos institutions seront bien avisées de tenir compte de la radicalisation des jeunes français qui rejoignent les groupes d’extrême droite violents qui s’attaquent aux femmes musulmanes. Mais aussi les jeunes français qui rejoignent les rangs des groupes para militaires telle que la Ligue de Défense Juive ou des armées étrangères qui commettent des exactions contre les civils comme celle d’Israël.

 

Related Posts

Comments (1)

Mon fils subit actuellement cette descrimination par l’académie de poitiers on est passé devant le juge des enfants en urgence sans que je puisse prendre le temps de chercher un avocat pour des propos qui sont faux et injustifiable. Je ne sais pas quoi faire car cela continue au collège maintenant on veut faire passer mon fils pour un terroriste… je suis sans solution

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.