BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Marché de Noël de Saint-Gratien : l’islamophobie en cadeau

#

Invisibiliser les femmes musulmanes, restreindre leurs espaces de liberté et les empêcher de participer à la vie publique. Zekiye fait parti des récentes victimes de cette violente et humiliante campagne d’invisibilisation de la femme musulmane voilée.

Depuis vendredi 30 novembre, de nombreux internautes nous ont contacté pour nous faire part de l’histoire de cette pâtissière auto-entrepreneuse sèchement virée de son stand au marché de Noël de Saint-Gratien.

Rappel des faits

Le 30 novembre aux alentours de 18h, alors que Zekiye tient son stand de pâtisserie au marché de Noël de Saint-Gratien depuis 15h, la jeune femme se fait violemment prendre à partie par le maire de la ville, Monsieur Julien Bachard. Elle explique, “la première fois qu’il est passé devant mon stand, il était accompagné du conseiller municipal Francis Docquincourt et de l’ancienne maire Jacqueline Eustache-Brinio. Ils n’ont même pas daigné  me saluer alors qu’ils saluaient tous les participants. La deuxième fois qu’il s’approche de mon stand, c’est pour me dire que mon voile dérange et que je ne peux pas rester comme ça jusqu’à 20h.”

Cette injonction fondée sur la seule circonstance que Zekiye porte le foulard intervient alors même qu’elle avait réservé et donc payé son stand pour toute la durée du marché de Noël.

Il est utile de rappeler que ce vendredi 30 novembre n’était que le premier jour d’activité du marché de Noël de Saint-Gratien. Que cette veille de weekend s’alliait naturellement à une forte fréquentation des lieux.

Le préjudice pour Zekiye est donc double : économique et moral.

Cette décision individuelle du maire, prise en violation des libertés individuelles de Zekiye, assortie d’une humiliation publique, est un cas flagrant d’islamophobie et de discrimination contre lequel il est nécessaire de se mobiliser.

Le traumatisme est tel pour Zekiye, qu’elle explique ne plus réussir à dormir depuis l’incident. “Ma fille était avec moi lorsque ça s’est passé, elle m’a vu remballer mes affaires et fermer mon chalet avant tout le monde et elle ne comprenait pas. D’ailleurs j’ai entendu d’autre enfants demander à leurs parents pourquoi je partais.” Après avoir rangé toutes ses affaires, la jeune femme encore sous le choc explique n’avoir pas eu la force d’aller elle-même rendre les clés à la responsable du marché. “J’ai demandé à mon mari de le faire, la responsable était scandalisé, elle est immédiatement venue me voir pour m’apporter son soutien mais le mal était fait.”

Rien ne peut justifier une telle attitude de la part d’un élu de la République. Le préjudice économique et moral causé à Zekiye par Monsieur le Maire est considérable. Celui fait à ses enfants, témoins impuissants de la scène, l’est infiniment plus.

D’ailleurs la ville de Saint-Gratien semble continuer sur la lancée de la précédente maire, Jacqueline Eustache-Brinio. Le CCIF connaît les antécédents islamophobes de cette mairie. On peut citer son incitation au boycott, en 2016, des enseignes qui embauchent des femmes voilées ou encore son refus catégorique de mettre une salle de prière à disposition des musulmans de la ville pendant de Ramadan. Un refus d’ailleurs condamné par le Tribunal administratif en août 2011.

Nous invitons toutes les personnes ayant été témoins de la scène vécue par Zekiye à nous contacter dans les plus brefs délais. Vous pouvez également lui adresser vos messages de soutien.

% commentaires (21)

Une honte!!!!! Ne jamais baisser les bras, Dieu est grand !!!!

Bon courage et tiens bon.

Emmanuel Da Silva Sanches

Bonjour,
Merci de transmettre mes pensées et mon soutien à Zekiye dans cette terrible épreuve. Je n’imagine aucune réparation possible puisque la blessure qui est faite est psychologique et profonde, mais j’espère qu’elle trouvera le repos et que la « vengeance » sera une pleine reconnaissance de son savoir-faire dans la ville et une notoriété positive de sa production de gâteau. Dommage que Saint-Gratien soit si loin, j’y serai allé chercher plein de bons gâteaux ! J’espérerais bien que le maire soit condamné, mais ce serait oublier qu’on vit en France.
Si on peut faire un maximum de publicité pour Zekiye, ce sera avec plaisir !

Bon courage à elle et merci à vous du combat que vous menez chaque jour.

Cordialement,

Salam alaykoum, j’ai vécu 7 ans à Saint Gratien et j’en ai bien vu des actes islamophobes de la part de l’ancienne maire Jacqueline Eustache-Brinio, elle a tout fait pour fermer la seule petite mosquée qu’on avait, ne répondait jamais dès qu’on l’a salué et nous regardait de travers… Malheureusement vous êtes encore tombés sur un maire islamophobe. Tout mon soutien à cette sœur, j’imagine même pas à quel point elle doit être traumatisée

Scandaleux.
Mais tellement prévisible pour ce maire.
Tout mon soutien à toi et toutes les autres

Tout mon soutien à cette commerçante, mais il ne faut pas abandonner la loi est avec toi, il ne faut rien lâcher, on vit dans un pays ou l’islamophobie est en nette progression mais la justice existe, parfois 2 pois 2 mesure, mais beaucoup de procès on était gagné grâce à nos frères et sœurs du CCIF.
Bon courage

Courage, courage, tu est dans une république où malheureusement liberté, égalité, fraternité ne correspond pas avec ce maire.. Dommage de vivre cet acte en 2018. Je te soutien à 100% mais tant fait pas ta réussite se fera avec toi et ton voile.

Ne lache rien
De tout cœur avec toi
Nora

Courage.
Espérons que le maire de la ville sera puni par la justice.

Tout notre soutien à Zekiye. Vous avez raison de vous défendre contre ces racistes qui ne devraient pas représenter la France.
Bon courage, gros bosous à votre fille.

Le seul combat est le vote
Tout mon soutien

Courage à notre soeur et perseverance à toi.
C’est du déjà vu mais là devant les enfants c’est trop

Tout mon soutien à ma très chère soeur filLah Zekiye que je connais bien. C’est une femme merveilleuse, elle est d’une sagesse et discrète mashaAllAh… Elle ne méritait vraiment pas ça! Merci de la soutenir, ça fait très plaisir… Et continuons de lutter contre cette l’jislamophobie malheureusement grandissante.

Bon courage à vous. C’est scandaleux de réduire une personne à un voile et lui manquer autant de respect. Je suis de tout coeur à vous.

Courage courage courage contre tout les actes islamophobes et racistes.
Merci au ccif de nous tenir informer de ces injustices par ce qu’un jour on pourra être nous mêmes confrontés.

Bon courage à Zekyie. (Peut être qu’on devrait plaindre ces islamophobes pour leur imbécilité)

Zekyie était dans son droit et le maire doit être réprimandé. Il serait bien que le CCIF s’occupe de son cas. Mais sinon, Il y a un Défenseur des Droits qui devrait pouvoir faire quelque chose. C’est une question de liberté individuelle.

@cakes folie son sa page sur Facebook Mme Zekiye

Bonjour Zekiye,

Je t’envoie tout mon soutien. Je sais que cela est très difficile. Je l’ai vécu dans la nouvelle crèche de ma fille où la directrice m’a dit que mon foulard n’était peut être pas autorisé dans l’enceinte de son établissement, car il ne faut pas de signe distinctif religieux bla bla bla. Elle s’est renseignée auprès de la mairie qui lui avait répondu que comme je n’exercais pas dans sa crèche, j’étais en droit de porter son foulard. Cette remarque m’a profondément blessée. On est considérées comme des moins que rien à cause d’un bout de tissu sur notre tête, c’est malheureux… courage courage, cette histoire te rendra plus forte.

Respect et courage à toi Zekiye !! Tu n’as rien à te reprocher. Tu ne faisais que ton travail. Ce sont ces irrespectueux énergumènes d’élus qui te doivent des excuses et des dommages et intérêts pour le préjudice subi aussi bien matériel que moral.

J’ai simplement honte d’être française. Il faut une suite devant les tribunaux.
Toutes mes amitiés
Marie josé

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.