BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

30 signalements (unilatéraux) par jour pour atteinte à la laïcité

#

Fin mai, une adresse — spécifique pour les professeurs et les personnels — a été créée par le ministère de l’Éducation afin de réceptionner des signalements pour atteinte à la laïcité. Selon Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation, cette adresse a reçu, jusqu’au moment des vacances, en moyenne une trentaine de signalements par jour, ce qui montrerait qu’elle répond à « une attente pour signaler des problèmes ».

En l’espace de quelques secondes, Jean-Michel Blanquer a réussi à montrer sur Europe 1 le véritable projet du vademecum qu’il a édité en mai, et dont nous dénoncions le ton durci, policier et offensif: un basculement presque naturel, dans ses propos, appuyés par la journaliste Laurence Ferrari, de la question de la laïcité vers la question de la sécurité, de la radicalisation, et de la menace à la République — à dénoncer à la police — qui peut se retrouver dans ces salles de classes.

Comme nous le déplorions concernant le vademecum, en plus du ton ferme employé à l’encontre des usagers des établissement scolaires (les élèves musulmans et leurs parents étant clairement visés, comme nous le démontrions dans notre texte), le dispositif de signalement, comme d’ailleurs la direction globale que prend le vademecum, est clairement unilatéral : il concerne, comme le rappelle Blanquer lui-même, les professeurs et les personnels des établissements, et non les élèves ou les parents qui estiment que la laïcité n’a pas été respectée.

Que doit faire une mère portant le foulard quand un directeur d’établissement l’empêche d’accompagner les sorties scolaires de ses enfants ? Que doit faire un élève lorsqu’au nom d’une laïcité mal comprise, on lui interdit de porter telle tenue ? Que doit faire un élève lorsqu’il est traité de « djihadiste » par son enseignant ? Que doivent faire les parents d’une petite fille de cinq ans signalée au procureur de la République parce que suspectés de la faire jeûner ? À quelle adresse doivent-ils envoyer un courrier ? Quel numéro doivent-ils appeler ?

Aucune adresse n’a été créée par le Ministère de l’Éducation à cet effet. En attendant ces familles peuvent contacter le CCIF afin de connaître leurs droits : contact@islamophobie.net — 01 49 21 22 22

Aidez-nous à faire respecter la laïcité en adhérant et en donnant au CCIF.

% commentaires (1)

Il est désespérant de voir que la chasse aux religieux continue en France. On aurait pu espérer qu’un Ministre de l’éducation soit capable de voir que cette attitude va à l’encontre de la liberté et encourage l’intolérance.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.