BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Harcelée par un employé de la Fnac, elle obtient justice grâce au CCIF

#

Dans le sud, un vendredi comme les autres pour Mme K qui, vêtue d’une tenue et d’un foulard noir, fait ses courses à la Fnac. Dès son entrée dans le magasin, un employé lance un très ironique «Dark Vador» sur son passage. Non content de sa première plaisanterie, l’employé se met à suivre Mme K en chantonnant le générique de Star Wars.

Dans un premier temps, Mme K ne répond pas aux provocations du vendeur. Arrivée en caisse, elle se contente de lui lâcher un “Très drôle” pour lui signifier qu’elle n’est pas dupe.

 

Celui-ci lui répond alors “Quoi, Dark Vador ? Vous vous êtes reconnue ?”

 

Particulièrement choquée par le culot ainsi que le manque de professionnalisme et de considération de l’employé, Mme K décide de saisir le CCIF. Nos juristes ont immédiatement pris contact avec la Fnac en adressant un courrier à la direction du magasin. La réaction du directeur a été exemplaire. Il a présenté ses excuses en nous assurant que ce type de comportement n’était pas toléré dans son établissement.

 

Suite à notre médiation, il a été convenu que :

  • Le vendeur sera sanctionné par une mise à pied de trois jours
  • Le responsable exigera que le vendeur fasse des excuses formelles et écrites à Mme K
  • Qu’une formation de lutte contre les discriminations sera dispensée au personnel du magasin Fnac.

Les médiations représentent une part importante du travail du CCIF. Elles sont souvent réussies et permettent aux victimes de faire respecter leurs droits et leur dignité.

Soutenez le CCIF pour faire reculer l’islamophobie. Avec votre soutien, tout est possible !

 

#EnsembleNousSommesPlusForts

Ecrire un commentaire