BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Laurent Bouvet n’assume pas

#

Laurent Bouvet s’émeut chez Morandini et FigaroVox d’être un incompris de la société. Le cofondateur du Printemps Républicain est un adepte du cyberharcèlement de musulman.e.s trop visibles selon lui.  

Son procédé reste le même:

  1. Détecter soigneusement toute présence de femmes voilées dans l’espace médiatique.
  2. Déclencher la polémique sur twitter dès qu’une femme musulmane apparaît un peu trop dans les medias #Mennel #RokhayaDiallo #Maryam
  3. Agiter la fachosphère en tweetant comme jamais
  4. S’étonner de la réaction du commun des mortels dans les médias en essayant de dire strictement l’inverse de ce qui l’a motivé à réagir.

 

Pour preuve, son interview “Dr Jekyll et Mr Hyde” donnée au FigaroVox où il prétend une chose et son contraire à quelques lignes près.

 

 

En quelques lignes Laurent Bouvet est capable d’affirmer tout et son contraire:

  • il ne s’agit pas de la question du voile
  • les femmes musulmanes ont le droit de militer, d’étudier, en ayant la conviction qu’elles souhaitent
  • elles peuvent choisir d’afficher leur croyance comme elles le souhaitent

Mais en même temps :

  • l’apparition de cette femme présidente et voilée est choquante
  • son voile n’est pas anodin et relève d’une croyance “particulière” et stricte de l’islam
  • sa présence est incohérente avec les valeurs “progressistes” du syndicat.

Plus simplement, le déjà controversé Laurent Bouvet, essaie de manière tortueuse de se faire passer pour un défenseur de la République et de la laïcité tout en passant son temps à dévoyer la laïcité pour masquer ses desseins inavouables, à stigmatiser, harceler et dénoncer la présence de musulman.e.s visibles dans les médias, ainsi que tous ceux qui sont en désaccord avec lui, ou plus simplement dénoncent l’islamophobie.

Son arme favorite les réseaux sociaux et en particulier Twitter. C’est sur son propre terrain de jeu que le CCIF a décidé de l’interpeller.

Hier (lundi 14 mai) nous demandions l’exclusion de Bouvet de ses fonctions au sein du Conseil des sages de la laïcité ainsi que du conseil scientifique de la DILCRAH, qui restent bien indifférents aux campagnes récurrentes d’incitation à la discrimination de leur très controversé pair.

Réaction de l’intéressé:

 

L’amalgame caractéristique de l’extrême droite et de la fachosphère (lutte contre l’islamophobie = islamisme) est fait et fini de confirmer que Laurent Bouvet rejoint la troupe des obsessionnels compulsifs de l’islam et des femmes voilées. S’il le souhaite, et s’il est réellement engagé dans la lutte contre toutes les formes de racismes comme l’indique son poste au sein de la DILCRAH, comment se fait-il que nous ne l’entendions jamais lorsque des jeunes subissent des violences policières? Que dit-il face à l’ostracisation et au racisme subi par les populations Roms? Laurent Bouvet s’est-il fait entendre lorsque Lahbib, âgé de 77 ans s’est fait agressé au sortir de la mosquée ?
Non, car le combat de Bouvet et du Printemps républicain qu’il a co-fondé ne tourne qu’autour d’une seule et même hantise : l’islam et les musulmans. “Insécurité culturelle” quand tu nous tiens….

Laurent Bouvet n’en est pas à sa première attaque ciblée envers une femme musulmane visible. Il fait partie de ceux qui ont rejoint l’appel au lynchage de la jeune Mennel Ibtissem, participante à l’émission The Voice.

Le CCIF réitère ici sa demande d’exclusion de Laurent Bouvet du Conseil des sages de la laïcité et du Conseil scientifique de la DILCRAH, qui décidément peinent à réagir.  Silence coupable ? Silence complice ?

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.