BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Communiqué CCIF Bourgogne-Franche-Comté sur la conférence de presse loufoque du FN à Dijon

#

Vendredi 2 mars, le Front National a appelé à une étonnante conférence de presse, sans libellé précis ni thème défini, mais pour « dévoiler une information importante ». Rien que ça ! Julien Odoul, président du groupe Front National au Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté a ainsi déclaré que l’«on sait qu’on a 20% de mosquées radicales » en Bourgogne.

Dressant ainsi un inventaire farfelu des lieux de cultes radicalisés. Sa source ? Secrète.

Si Monsieur Julien Odoul a joué du suspens pour essayer de se faire remarquer, nous lui conseillons la lecture de romans policiers pour perfectionner ses scénarios. Quoique les feuilletons judiciaires (enrichissement personnel, emplois fictifs, escroqueries…) de certains membres du FN pourraient lui être d’une grande inspiration.

Issue de la purge qui a frappé le FN au niveau régional, rejeté par ses propres sympathisants, Julien Odoul, parachuté, a choisi sa stratégie pour exister. En perte de vitesse et quitte à se ridiculiser, toujours un peu plus, le FN va jusqu’à relayer des tweets morbides et sanglants de l’E.I.

Mais cette conférence de presse doit, tout de même, nous interroger sur cette « source secrète » des informations avancées par cet élu FN. Comment de tels « renseignements » ont pu se retrouver entre les mains de Julien Odoul ? Une enquête interne dans les services de renseignements ne doit-elle pas être, expressément, menée pour mettre au clair ces allégations de l’élu frontiste ?

Le CCIF Bourgogne-Franche-Comté a, d’ores et déjà, été saisi par des personnes ciblées par le F.N. La saisine de la justice est sérieusement envisagée par les intéressés contre les auteurs de ces déclarations et les supposés pourvoyeurs de ces « informations ».

% commentaires (1)

Trop c’est trop
Cher CCIF
Il faut obligatoirement réagir. Nous sommes dans un pays de droits et de devoirs.
Dans cette affaire, les accusations, non fondées, des frontistes sont d’une extrême violence. Les musulmans sont indignés et attendent une réaction de votre part. Sinon, c’est votre crédibilité qui sera mise en cause.
Soyez forts. La vérité est de votre côté.
Cordialement.
KM

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.