BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Mennel est partie, ses détracteurs restent : retour sur une crise d’urticaire de la fachosphère

#
Une femme musulmane dans un plateau télé: crise d’urticaire dans la fachosphère

Mennel Ibtissem est cette jeune femme à laquelle n’ont pas été pardonnés des tweets malheureux malgré son mea culpa et ses excuses publiques. Des tweets déterrés entre autres par Jean-Paul Ney.

Extrait de l’excellent article de buzzfeed :

Précisons que le passe-temps favori de cet individu est de traquer les musulmans en plus d’inciter à la haine à leur encontre. A titre d’exemple, Jean-Paul Ney, @sofiazibak sur twitter, incite à la discrimination envers cet homme en raison de sa barbe et de son appartenance supposée à l’islam.

Parmi les autres compte actifs de Twitter qui ont participé à cette campagne d’éviction de Mennel, on retrouve Valérie Boyer, députée LR, ex-porte – parole de François Fillon pendant la présidentielle, et instigatrice de la polémique sur le burkini durant l’été 2016, qui s’est traduite par une chasse aux voiles sur les plages ridiculisant la France devant le monde entier. L’ONU avait d’ailleurs interpellé la France au sujet d’une pratique qu’elle jugeait “stupide” et “discriminatoire”. Valérie Boyer qui se veut l’égérie de la lutte des droits des femmes sur les réseaux a pourtant été condamnée le 22 décembre 2017 par la Cour d’appel d’Aix -en-Provence pour licenciement sans cause et harcèlement moral envers….son assistante.

Concernant Mennel, la députée LR a proféré des propos s’apparentant à de la diffamation publique à l’encontre de la jeune femme :

Le reste de la fachosphère s’est également délectée de l’opportunité d’évincer une française de confession musulmane de surcroît voilée, chacun oubliant son idéologie mortifère.

Philippe Vardon, ancien responsable du groupuscule raciste Bloc Identitaire, vice-président du FN PACA, condamné pour violences lors d’une rixe face à trois maghrébins,n’est pas en reste.

 

Robert Ménard,  le maire qui s’amusait à compter les enfants musulmans, proche du FN, condamné pour provocation à la haine et à la discrimination en 2017 a malgré tout considéré qu’il pouvait y mettre son grain de sel.

 

Jordan Bardella, porte-parole du FN, secrétaire départemental du FN en Seine-Saint-Denis, conseiller régional d’IDF, ne fait pas plus dans la dentelle.

Damien Lefèvre, plus connu sous le nom de Damien Rieu, directeur de la communication de la ville FN de Beaucaire et membre de l’équipe de Français de souche, est aussi de la partie.  Condamné par le Tribunal correctionnel de Poitiers pour provocation publique à la discrimination raciale et religieuse et dégradation de biens commis en réunion lors du procès de l’occupation de la mosquée de Poitiers, il ne fanfaronnait pourtant pas le jour de l’audience. En effet, celui-ci s’est tu pendant toute la séance, une attitude qui contraste avec ses habitudes sur la toile :

Sans compter le communiqué officiel du Front National de Bourgogne-Franche-Comté (région d’où Mennel est originaire) qui se réjouit de son éviction en en mentionnant clairement la raison: son appartenance à l’islam.

Transfert des positions de la fachosphère vers des personnalités “grands publics”

Dans un autre registre, néanmoins tout autant problématique, l’une des chroniqueuses de l’émission de Cyril Hanouna, Touche pas à mon poste, avait cru bon de préciser que selon elle, chanter en langue arabepar les temps qui courent, ça ne s’imposait pas nécessairement ».

Rappelons qu’il n’est pas illégal de chanter en arabe, d’ailleurs une ancienne candidate de TheVoice l’avait déjà fait sans que cela ne suscite de réaction de sa part.

Sur le même plateau, Benjamin Castaldi en rajoute une couche en s’improvisant spécialiste du droit.

Lorsqu’une des chroniqueuses s’aventure à défendre Mennel et à remettre en question les propos fallacieux de Benjamin Castaldi et d’Isabelle Morini-Bosc, elle se fait humilier en direct par un second chroniqueur, et quitte le plateau en pleurs.

Enfin, Patrice Quarteron, boxeur et chroniqueur sur Cnews, s’est non seulement violemment exprimé sur l’histoire de Mennel mais l’a fait dans des propos qui relèvent de l’injure:

Ce listing des détracteurs de Mennel ne sera jamais exhaustif puisque aujourd’hui tout le monde semble s’arroger le droit de s’exprimer et de dicter aux musulmans comment vivre, penser, réfléchir et comment pratiquer leur religion. Mennel Ibtissem a suscité beaucoup de réactions, à tort puisque, nous le rappelons, elle n’a commis aucun délit. C’est la chaîne TF1 qui avait initialement repéré la jeune fille via sa chaîne Youtube, Mennel n’avait initialement pas candidaté pour l’émission. Cette affaire est symptomatique de l’obsession française autour de l’islam.

Point de droit et retour à la normale

Contrairement aux allégations de Castaldi, les tweets de Mennel n’ont rien de délictueux si l’on en croit  le site du service public :

L’apologie du terrorisme consiste à présenter ou commenter favorablement des actes terroristes déjà commis. Par exemple, si une personne approuve un attentat. L‘apologie se distingue de la négation. La négation d’actes terroristes est lorsqu’une personne nie totalement ou partiellement ces actes sans les approuver directement. Si elle invoque un complot par exemple.

 

En revanche, les propos de Benjamin Castaldi, eux, peuvent s’apparenter à de la diffamation, qui cette fois est condamnable par la loi.

Quel contraste entre la campagne aussi calomnieuse que lâche conduite contre une jeune femme de 21 ans, et le silence assourdissant des mêmes donneurs de leçons face aux élucubrations hystériques et haineuses d’un Rioufol obnubilé par l’islam et les musulmans. S’exerce donc assurément, en France, une liberté d’expression à géométrie variable selon que appartenez à la communauté majoritaire ou non. Les discours répétitifs de la fachosphère accusent à tout va les musulmans de communautarisme tout en les incriminant dès qu’ils deviennent visibles à la télévision, en politique ou ailleurs. Qui sont les véritables communautaristes ?

La campagne de calomnie et l’acharnement qu’a subie Mennel jusqu’à son éviction sont scandaleuses. Ses propos ne tombent pas sous le coup de la loi. D’autres personnalités non musulmanes ont tenu des déclarations similaires sans être inquiétées.

Finalement, les seuls torts de Mennel auront été : son islamité et la pratique de la langue arabe.

Le CCIF dénonce avec la plus grande vigueur ces épisodes récurrents de criminalisation de la visibilité médiatique ou politique des minorités notamment musulmane, arabe, noire…impulsés par des groupes de tous bords unanimes dans leur rejet de celles et ceux qui ne leur ressemblent pas.

Pendant que la focale est mise sur ces musulman.e.s soudainement devenus trop dangereux pour avoir percé le plafond de verre, des individus réellement inquiétés ou condamnés par la justice sillonnent ou animent les plateaux – télé.

Nous nous tiendrons aux côtés de toute personne souhaitant engager une action en justice pour diffamation envers ces groupuscules qui divisent la société pour mieux insuffler leur idéologie mortifère.

% commentaires (6)

Il faut arrêter ces interprétations, elle n’a pas écrits de tweets « antisémites » ou « pro-islamiste » mais des tweets complotistes ce qui n’est pas la même chose.

Et ce serait quoi « complotiste » ? Même dire ça c’est deja trop.

Le « problème  » posé par cette jeune femme n’est pas qu’elle soit musulmane en soi, elle aurait pu être musulmane, sans talent, typée « arabe » elle n’aurait pas focalisé autant de haine sur elle car elle aurait eu l’image d’une étrangère… Or, aux yeux de ces primitifs cette jeune femme ne colle pas avec la théorie du remplacement par des hordes de barbares barbus et en burkas venus d’on ne sait quelle planète avec leurs coutumes étrangères! Elle serait de 4 origines différentes, elle est très belle et semble bien dans sa peau et en plus elle a les yeux bleus!!! Qui est une « trade mark » de Chrétien d’après nos théoriciens complotistes. Ils semblent regretter l’époque des medicis et des inquisitions où musulmans et juifs devaient bouffer du porc en public pour ne pas se faire brûler vifs.
Cette femme a sa jeunesse comme excuse pour ses prises de positions approximatives. Eux, qu’ont ils comme excuse? La sénilité et l’embourgeoisement comme le chantait J. Brel.

Que d’intolérance imbécile en France! Il y en a aussi dans les autres pays, mais elle semble plus visible chez nous.

Avec tout sa pourquoi n a t elle porter plainte. Les responsables du cultes musulmans ou sont ils.Pourquoi l a t on jeter dans la gueule du loup et l a t on laisser se débrouiller seule. Mais Allah est grand et Mennel n aura pas besoin d une émission pour réussir. A défaut d avoir des responsables de cultes musulmans ou autres personnes connus elle a le public qui la soutien dans cette épreuve. Elle doit porter plainte contre tous ces abrutis finis qui n ont encore rien compris et qui sèment la haine

L’immaturité puérile de cette nation est confondante d’autant que ce pays se targue d’être LE modèle indépassable de l’universalisme……Quel manque de recul,quel manque de rationalité !!! Le pathos en bandoulière, l’hexagone donne le spectacle d’une gabegie intellectuelle liée à une confusion mentale qui ,rétrospectivement, servira de leçon au reste de l’humanité ….
Après avoir touché le fond, seront-ils capable de creuser plutôt que de remonter ? Wait and see….

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.