BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Oui, porter le voile dans un IFSI est légal

#

Les inscriptions  pour intégrer les IFSI, instituts de formations en soins infirmiers sont en cours. Nous recevons beaucoup d’appels et de messages pour nous demander s’il est autorisé de porter un voile au sein de ces écoles. La réponse est oui.

Le Conseil d’Etat a récemment enjoint le Ministère de la Santé de supprimer ou modifier une clause aussi illicite que discriminatoire. En effet, le règlement intérieur en vigueur jusqu’à présent, n’était pas conforme au principe de laïcité qui n’empêche en rien les étudiants de l’enseignement supérieur de porter des signes religieux pendant les cours et au sein de l’établissement.

“L’arrêté de 2007 calquait les règlements intérieurs des IFSI sur ceux des établissements du premier et second degré” indique Lila Charef dans un article paru en septembre 2017 de L’infirmière Magazine.

 

Si vous hésitez à vous lancer dans des études au sein des IFSI, sachez que le droit est de votre côté et qu’en cas de pratique discriminatoire à votre encontre, vous pouvez toujours saisir le CCIF et obtenir gain de cause.

Les cas que nous avons eu à traiter dans ce domaine se sont soldés par des victoires. En témoigne l’histoire de Farah  rapportée en octobre dernier, qui a pu réintégrer son école et poursuivre tranquillement ses études.

Avant même la décision du Conseil d’Etat, le CCIF était saisi pour des cas similaires, rappelez-vous de l’histoire de Melle T. En l’occurrence, un simple rappel de la loi du 15 mars 2004 avait suffi à permettre à la jeune fille de réintégrer les cours sereinement.

Dans le cas où l’on vous opposerait un refus d’intégrer les cours en raison de votre appartenance religieuse visible, en invoquant le principe de laïcité, il suffira de rappeler que la loi du 15 mars 2004 ne s’applique pas aux établissements d’enseignement supérieur. N’hésitez pas à vous munir d’un exemplaire de la circulaire d’application de la loi du 15 mars 2004. Disponible ici.

% commentaires (1)

La présentation est très incorrecte et faussée :
1- il n’y avait pas de « calques » sur le secondaire, c’est plus subtil que cela, l’explication de me charef est réductrice
2-ces études comportent une grande partie d’heures de stages et il est assez difficile d’éviter un stage dans un établissement public où le voile est bel et bien interdit. Dans le privé le règlement intérieur primera de plus, donc pas gagné non plus
3- qd l’institut de formation est au sein d’un établissement public, la situation sera confuse et posera pb au bon fonctionnement des services.
De façon générale il est illogique d’essayer d’imposer des signes religieux ostentatoires partout, tout en se plaignant d’être stigmatisés. Etre discret dans ces convictions dans l’espace commun au quotidien c’est juste ce qui est demandé à tous..

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.