BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Génération identitaire: les cinq prévenus font appel

Il y a une semaine, cinq membres du groupe Génération Identitaire étaient condamnés à des peines de 1 an de prison avec pour certains un sursis de 1 à 2 ans, une privation de droit civique, civils et de famille allant jusqu’à 5 ans et à une amende s’élevant au total à 40 000€ pour l’association Génération Identitaire pour provocation à la discrimination raciale et religieuse et dégradation de biens.

Pour plus de détails, lisez ou relisez notre article.

Damien Lefèvre alias Damien Rieu s’indigne de cette condamnation et la justifie comme ayant été “pacifique”.

Le groupe, composé d’au moins 70 personnes venus de toute la France, est monté sur le toit de la mosquée en chantier à 6h du matin.

Petit florilège des slogans alors été scandés au microphone : “L’identité, on s’est battu pour la reprendre, on se battra pour la défendre”, “A Poitiers, ni kebab, ni mosquée”, “2012 Poitiers, nous sommes les héritiers“, “ Gaulois, réveille-toi, pas de mosquée chez toi”.

 

Au delà de la méthode d’occupation préméditée, la référence guerrière et sanglante à la bataille de Poitiers montre que la réaction attendue ou espérée comportait nécessairement une part de violence et d’incitation à la haine à l’encontre des musulmans.

Les propos tenus et les slogans affichés était de nature à faire naître un sentiment de rejet ou de haine vis-à-vis des musulmans de France mais contenant également un appel à des réactions violentes à l’égard de toute une communauté religieuse. Pour preuve, les membres de Génération Identitaire se sont présentés comme les “héritiers” des vainqueurs de la bataille de 732. Certains fidèles ont également constaté que les membres du groupe avaient uriné sur des tapis de prière trouvé sur le site.

Bel exemple de pacifisme.

Ce n’est pas la première action violente du groupe, en août dernier, Génération Identitaire avait lancé l’ opération maritime Defend Europe . Il s’agissait en réalité d’une opération anti-migrants pour empêcher les bateaux des gardes-côtes de l’UE de rescaper des personnes fuyant leur pays. Leur cagnotte en ligne avait finalement été bloquée.

Génération identitaire fait désormais appel de sa condamnation. Le CCIF entend dès lors interjeter appel et a besoin de votre soutien pour l’accompagner dans cette procédure.
Nous avons besoin de vous pour nous permettre de poursuivre et de couvrir les frais dans les affaires que nous menons pour lutter contre l’islamophobie.
Aidez-nous à lutter contre les paroles de haines à l’encontre des musulman.e.s.

Faites un don défiscalisé avant le 31 décembre ici.

#MonArgentDéfendLaLiberté #JeSoutiensLeCCIF

Ecrire un commentaire