ADDH - CCIF BP05 93401 SAINT-OUEN CEDEX
01 49 21 22 22

Clichy-La-Garenne : Des élu FN, LR, UDI et MoDem défilent au chant de la Marseillaise et bousculent les fidèles musulmans en prière

Vendredi dernier, à Clichy-La-Garenne dans les Hauts-de-Seine, la prière de rue des quelques 200 fidèles musulmans présents a été perturbée par une centaine d’élus qui, au chant de la Marseillaise, ont sciemment bousculé les prieurs.

Depuis 8 mois, les fidèles musulmans de la mosquée de Clichy prient chaque vendredi dans la rue d’Estienne-d’Orves. Une forme de protestation suite à la fermeture de leur mosquée par Rémi Muzeau, le maire LR de Clichy. Selon les fidèles, ce dernier a fait volte-face en exigeant la fermeture de la mosquée et en appelant à la manifestation des élus contre cette prière de rue alors qu’avant son mandat de maire, il s’était personnellement et publiquement engagé pour la construction d’un centre culturel et cultuel musulman.

A l’échéance du bail de la mosquée de Clichy, le nouveau maire Rémi Muzeau, a décidé de fermer la mosquée de Clichy et de la remplacer par une médiathèque. Ce lieu accueillait pourtant quotidiennement 3000 à 5000 fidèles musulmans. Le maire de Clichy qui selon Laoucine Ikij secrétaire de l’UAMC, n’a pas tenu « ses promesses électorales », a proposé de remplacer cette mosquée par une mosquée dans le nord de la commune. Mais cette nouvelle mosquée, trop excentrée, exiguë et mal desservie pour les fidèles, n’est pas « un terrain adapté avec option d’achat » qui leur permettrait de construire un nouveau local. Il s’agirait selon les fidèles d’un bâtiment administratif bien trop petit pour accueillir l’affluence des fidèles de cette mosquée.

C’est ainsi que vendredi 10 novembre, les élus vêtus de leur écharpe tricolore ont manifesté jusqu’à réussir à repousser de quelques mètres les fidèles en prière. La prière s’est quand même tenue derrière un double cordon de gendarmes mobiles. Selon la police, quelques 200 manifestants constitués d’élus, d’habitants opposés à la prière de rue de Clichy et de membres du parti Force laïque vociférant « aucun culte, la France est laïque » ont été contenus par la police.

Monsieur Muzeau dénonce des prières illégales tout en recourant abusivement à la force en bousculant des fidèles en prière.

Contrairement aux slogans antireligieux scandés, nous rappelons que la France est un Etat laïc qui assure la liberté de conscience et garantit la liberté de culte.

Le vendredi après-midi sur tweeter, le maire de Clichy s’est targué du succès de la manifestation des élus : « Immense succès du rassemblement des élus pour soutenir l’Etat de droit et la laïcité républicaine. Stop aux prières de rue illégales ! Merci à tous pour votre soutien fantastique ! ».

Pourtant le 7 septembre 2015, c’est ce même maire qui avait promis aux habitants musulmans de Clichy de s’engager personnellement pour la construction de la mosquée rue d’Estienne-Orves, pour la rapidité de traitement du permis de construction et pour le financement par la ville de la partie culturelle.

« Je vous remercie de m’avoir élu en tant que maire et de m’avoir fait confiance pour briguer ce mandat. La construction d’une mosquée pour les musulmans clichois leur permettant d’exercer leur culte est indispensable. Moi, R. Muzeau, j’atteste et je m’engage en tant que maire pour la construction d’un centre culturel et cultuel musulman rue d’Estienne-d’Orves en confiant le projet à l’association des musulmans de Clichy MDC pour la partie cultuelle et à l’association Rencontre et dialogue pour la partie culturelle.
Je m’engage à ce que le permis de construire qui va être déposé soit rapidement traité par les services municipaux afin de ne pas retarder le démarrage des travaux.
Je m’engage à faire passer au conseil municipal et à faire voter en tant que maire les projets de bail emphytéotique pour chaque partie culturelle et cultuelle permettant de lancer le programme de construction ou d’envisager une cession partielle.
Je m’engage en tant que maire à faire voter par la ville le financement de la partie culturelle, attestation établie pour valoir ce que de droit »
Il semblerait que les belles promesses soufflées par l’édile de Clichy en vue de sa nomination de maire soient restées lettres mortes depuis son élection.

Cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo de l’engagement du maire en septembre 2015 : https://twitter.com/OUSTEDELA/status/928973690028556288?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.al-kanz.org%2F2017%2F11%2F10%2Fprieres-rue-clichy%2F

 

% commentaires (1)

Honteux. Encore une fois, la liberté individuelle, qui devrait être une des valeurs de la France, est bafouée.

Ecrire un commentaire