ADDH - CCIF BP05 93401 SAINT-OUEN CEDEX
01 49 21 22 22

« Puis-je porter une tunique à l’école ? »

La loi du 15 mars 2004 encadrant, en application du principe de laïcité, le port de signes ou de tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics ne s’oppose pas au port de jupes ou robes longues, de tenues amples ou de bandeaux, qui ne sont naturellement pas des tenues religieuses.

 

 

Ces dispositions légales seront à rappeler à tout chef d’établissement ou enseignant qui prétendrait interdire le port de bandeaux, tuniques, jupes ou robes longues en les qualifiant erronément de tenues religieuses. 

% commentaires (2)

France, un pays romantique, mais islamophobie. Elle a beaucoup de la fierté du système laïcité, mais par contre, les manières d’acceuillir les musulmans pudiques et réligieux, c’est de la honte, alors y beaucoup d’immigrés musulmans quand même. Dans l’histoire de moyen âge, on dit que la France est sœur de l’Église Catholique parce que beaucoup de saints français et événements réligieux qui les supportent mérveilleusement, mais malheuresement maintenant elle est un pays athé, sans d’avoir bût politique entre-nations au dessous de la communauté réligieuse et sans intêrét de résolver problèmes du conflit qui réflète, un de beaucoup solutions, les besoins de réligion.

Si je peux me permettre un qualificatif à connotation religieuse, les propos du CCIF sont un peu « jésuitiques », comme quoi les religions peuvent se retrouver…
De la même façon qu’une bretonne ou une alsacienne en costume traditionnel peuvent être reconnues, même en enlevant leur coiffe, il en est de même d’une jeune musulmane enlevant son voile ! Je ne pense pas qu’elle arbore sous son voile une jupe ne serait ce qu’aux genoux, des bras nus ni un léger décolleté, la connotation musulmane de sa tenue sera manifeste….
Jésuitique pour ne pas utiliser un terme plus explicite, et le CCIF le sait très bien, et ces jeunes filles aussi.

Ecrire un commentaire