ADDH - CCIF BP05 93401 SAINT-OUEN CEDEX
09 54 80 25 93

Procès des individus ayant vissé une tête de sanglier sur une salle de prière

#

Ce jeudi 7 septembre 2017 a lieu le procès des auteurs de l’acte de vandalisme qui a visé la salle de prière de Pont-de-Beauvoisin cet été. Le CCIF ainsi que l’organisation gérant ce lieu de culte, l’Association du Juste Milieu (AJM), se sont constitués partie civile dans cette affaire.

Les accusés ont avoué avoir percuté un sanglier sur la route dans la soirée du 21 juillet 2017. La bête étant blessée, ils ont décidé de l’achever. Le conducteur et un passager ont ensuite décidé de se rendre à la salle de prière de Pont-de-Beauvoisin pour y clouer la tête du sanglier percuté. Les murs extérieurs de cette salle de prière avaient déjà été profanés par des propos racistes et des croix gammées en 2014.

Le procès a eu lieu au Tribunal correctionnel de Bourgoin-Jallieu. Le CCIF y était représenté par son avocat Maître Youcef Idchar. 

Le Parquet a requis 5 mois avec sursis, affichage de la décision sur la salle de prière et diffusion dans les journaux. Le jugement a été mis en délibéré au 5 octobre.

Ecrire un commentaire