ADDH - CCIF BP05 93401 SAINT-OUEN CEDEX
09 54 80 25 93

Le Conseil d’Etat rejette l’appel du maire de Lorette

#

Le tribunal administratif de Lyon avait condamné Gérard Tardy, maire de Lorette à verser 2100€ à trois associations requérantes, dont le CCIF. Le 20 juillet, le maire a fait appel de la décision devant le Conseil d’Etat pour contester l’allocation de ces sommes. L’appel a été rejeté par le Conseil d’Etat.

Jeudi 29 juin 2017, le CCIF, la Ligue des Droits de l’Homme et la Maison des potes 42 avaient déposé un référé – liberté visant à suspendre l’arrêté de Lorette. Un arrêté visant à interdire aux femmes portant un voile d’accéder à l’espace de baignade municipal. Un panneau montrant le visage d’une femme portant le voile, barré d’un trait rouge avait également été apposé à l’entrée du nouveau plan d’eau de Lorette.

L’audience qui s’était tenue le 3 juillet dernier au tribunal administratif de Lyon avait condamné le maire à verser 2100€ aux trois associations requérantes, au titre de frais de justice, soit 700€ chacune.

% commentaires (1)

J’ai été victime de ça cet été on m’a demandé de quitter le bord d’une piscine ou je regardais mes enfants, car je n’étais pas en « tenue réglementaire ». C’est très humiliant de devoir quitter un endroit où tout le monde te regarde l’air accusateur, juste à cause d’un voile…

Ecrire un commentaire