ADDH - CCIF BP05 93401 SAINT-OUEN CEDEX
01 49 21 22 22

Une tête de sanglier sur la salle de prière de Pont-de-Beauvoisin

Samedi 22 juillet au matin, quatre membres de la mosquée de Pont-de-Beauvoisin découvrent qu'une tête de sanglier a été accrochée à la porte de leur lieu de culte. Cet acte de haine islamophobe a suscité stupeur et émotion au sein de la communauté musulmane de cette petite commune du Nord de l'Isère.
#
Crédit image : Entrée d’une mosquée de Castres profanée à la fin de l’année 2009. © Thierry Antoine pour l’AFP

 

Samedi 22 juillet au matin, quatre membres de la mosquée de Pont-de-Beauvoisin découvrent qu’une tête de sanglier a été accrochée à la porte de leur lieu de culte. Cet acte de haine islamophobe a suscité stupeur et émotion au sein de la communauté musulmane de cette petite commune du Nord de l’Isère.
Les responsables de l’Association du Juste Milieu, en charge de la gestion de la salle de prière, ont rapidement alerté le CCIF. Nous leur apportons, à eux et à l’ensemble des habitants de Pont-de-Beauvoisin, notre soutien plein et entier, ainsi que notre assistance dans ce dossier. Nous rappelons également que les murs extérieurs de cette salle de prière avaient déjà été profanés par des inscriptions de propos racistes et de croix gammées en 2014.

 

Les gendarmes ont agi de manière diligente et ont appréhendé des suspects aujourd’hui. Le CCIF rappelle à cette occasion la nécessité de protéger encore mieux les lieux de culte et demande des sanctions exemplaires pour les coupables, afin de dissuader ceux qui, en 2017, s’attaquent encore à des lieux de culte, au mépris des lois et du vivre ensemble.

% commentaires (1)

Les haineux sont toujours prêt à sacrifier un des leurs pour la cause !!!

Ecrire un commentaire