ADDH - CCIF BP05 93401 SAINT-OUEN CEDEX
01 49 21 22 22

Condamné pour une agression islamophobe à Hénin-Beaumont

#

Le CCIF a accompagné Julia*, agressée physiquement dans un parc à Hénin-Beaumont dans le Nord-Pas-De-Calais. Lors du procès, qui a eu lieu le mardi 13 juin, l’accusé a été déclaré coupable d’agression verbale et physique, à caractère xénophobe et islamophobe.

Absent lors de son procès, l’agresseur a été condamné à 8 mois de sursis simple. Ainsi qu’à verser des dommages et intérêts à Julia et son fils de 7 ans pour préjudice moral.

Le CCIF s’est constitué partie civile et était présent au côté de la victime lors de l’audience. Un moment toujours difficile pour les victimes.

Le dimanche 14 mai, Julia* avait été agressé par un homme se revendiquant des idées du Front National. La victime, qui était accompagnée de son fils âgé de 7 ans au moment des faits, avait reçu 6 jours d’ITT.

Rappel des faits

Julia lisait un livre tout en surveillant son fils qui jouait au parc, avec son fils dans un parc à Hénin-Beaumont lorsqu’un homme a commencé à vociférer : « Ça fait du bien d’arriver ici, de voir qu’il n’y a pas de bougnouls, pas de négros, que des bonnes têtes de Français ».

Julia était en train de partir du parc lorsque l’homme l’a aperçue avec son foulard. Il s’est directement dirigé vers elle en lui affirmant qu’elle était « sur ses terres » et en précisant que c’était « les terres du Front National ».

Julia reçoit un premier coup à la tête, faisant tomber ses lunettes au sol. L’assaillant ne s’arrête pas là et empoigne la gorge de Julia devant son fils, en état de panique : « ce monsieur est de nouveau revenu sur moi en m’attrapant à la gorge ».

Condamné à 8 mois de prison avec sursis

L’agresseur a été condamné à 8 mois de prison avec sursis. Ainsi qu’à verser 700 € pour le préjudice morale de Julia et 191€ pour le préjudice matériel. Également 500€ pour son fils, de 7 ans, très affecté par l’agression de sa mère. Pour le Ccif, qui a accompagné et aidé Julia, il a été demandé, 1 euro de dommages-intérêts ainsi que 500 euros pour les frais de justice.

Le CCIF se félicite de la rapidité de l’instruction et que l’affaire était aussi rapidement présentée à la justice. Nous espérons que cette décision aura un effet dissuasif sur les prochains potentiels agresseurs.

% commentaires (2)

Merci pour julia et surtout soyez forte et fière d’avoir eu gain de cause. Félicitons la justice quand elle fait le travail. .

Soutien à Julia mais aussi aux autres victimes d’islamophobie, notamment des femmes qui se font arracher leur foulard. Même si on peut être agréablement surpris de la condamnation d’une intolérance d’état quasiment impunie dans ce pays, il n’en demeure pas moins qu’un dédommagement de moins de 1000 euros et aucune prison ferme pour des faits de cette nature est la marque d’un mépris de la justice.

Ecrire un commentaire