ADDH - CCIF BP05 93401 SAINT-OUEN CEDEX
09 54 80 25 93

Aisne : une mosquée de Château-Thierry ciblée par un incendie criminel

C’est avec effroi et consternation que le CCIF a pris connaissance de l’incendie criminel perpétré dans la nuit du vendredi 16 décembre au samedi 17 décembre dans la mosquée de Patis-Saint-Martin à Château-Thierry (Aisne).

Cinq départ de feu volontaires ont ravagé les murs et la moquette de la salle de prière pour femmes. Le ou les malfaiteurs ont aussi dégradé les sanitaires du lieu de culte, en renversant différents produits. Les pompiers sont arrivés rapidement sur place et les forces de police ont démarré une enquête dans la foulée.

La nouvelle a secoué la communauté musulmane locale.

Le CCIF prend acte des condamnations du nouveau Ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux rappelant à juste titre dans un communiqué que “la dégradation d’une salle de prière n’offense pas seulement nos concitoyens de confession musulmane, elle porte atteinte au pacte républicain et au vivre-ensemble auxquels nous sommes attachés”.

Le député-maire Jacques Krabal de Château-Thierry s’est également exprimé en condamnant un “acte criminel grave”.

C’est la première fois qu’un acte de cet ordre touche la communauté musulmane de Château-Thierry. Si une réaction forte de la part des autorités locales et du ministre de l’intérieur est un prérequis indispensable pour décourager toutes récidives, c’est l’identification des coupables au terme d’une enquête judiciaire minutieuse et efficace qui sera en mesure de rassurer la population locale.

Pour le moment, « Le maire a prévu d’installer des caméras de surveillance dans la rue devant notre pavillon ».

Le CCIF est solidaire de l’ensemble des fidèles et des responsables du lieu de culte dans cette épreuve  et se tient à leur disposition pour tout action à venir. 

Articles associés

Ecrire un commentaire