BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Des attaques ciblées à répétition contre des sites musulmans

Boucherie halal dégradée par une carcasse de sanglier dans la nuit du 29 au jeudi 30 avril à Ghisonaccia (20), mosquée Turque de Mâcon (71) prise pour cible dans la nuit du 25 au 26 avril : les attaques ciblées contre des institutions et des commerces musulmans se multiplient ces derniers mois.

  • Récidive islamophobe en Haute-Corse

La semaine dernière, dans la nuit de mercredi à jeudi, une carcasse de sanglier a été déposée en face d’une boucherie halal. Cela s’est produit à Ghisonaccia, une petite commune située en Haute-Corse. Ce n’est pas la première fois que cette localité fait face à ce type d’acte islamophobe.

En effet, déjà, le 10 janvier dernier, la mosquée de Ghisonaccia avait été prise pour cible. Coïncidence ou pas, un cadavre de sanglier avait pareillement été déposé devant la mosquée, qui se situe par ailleurs juste derrière la boucherie visée mercredi dernier. Les deux actes n’ont pas été revendiqués mais cette fois-ci une cartouche de balle a été retrouvée devant la boucherie. Une enquête a été ouverte.

Une chose est certaine : tant que de tels actes ne seront pas justement sanctionnés, les malfaiteurs continueront à poursuivre dans cette voie, avec la promesse de faire pire la prochaine fois.

  • A Mâcon, incendie criminel contre une mosquée

Dans la nuit du samedi 25 avril au dimanche 26 avril, c’est encore une mosquée qui a été la cible d’un incendie criminel à Mâcon. Deux individus, aperçus au moyen des caméras de surveillance, ont tenté d’incendier la mosquée turque du quartier de la Chanaye. Le président de l’association culturelle turque de Mâcon est sous le choc.

Les dégradations ont été constatées à 5h30 le lendemain matin par des fidèles en route pour la prière de l’aube. Les images enregistrées par les caméras de surveillance montrent que les faits se sont déroulés aux alentours de 4h du matin.

Sur ces images, deux personnes y apparaissent munies d’un bidon d’essence et de papier avant d’allumer un feu. Déterminés, ils reviennent vingt minutes plus tard, pour une nouvelle tentative, cette fois-ci avec une chaise en plastique.

Fort heureusement, les flammes ne se sont pas propagées au reste du lieu de culte où les dégâts demeurent minimes. Dimanche dans la journée, des stigmates étaient toutefois encore visibles : une partie du mur nord et quelques fenêtres de la mosquée était noircis par l’incendie.  

C’est la première fois que cette mosquée est visée. Le consul de Turquie de Lyon s’est déplacé sur place et a affirmé la nécessité que « la police retrouve au plus tôt les responsables et qu’ils soient traduits en justice ».

La situation devient clairement alarmante : depuis les attaques de début janvier, ce sont maintenant plus de 40 attaques perpétrées contre des mosquées que nous avons recensé. C’est beaucoup trop. 

  • Un phénomène alarmant qui se banalise

Il ne faut pas penser que « quelques » tags, « quelques » tentatives d’incendies avortées ne sont pas des faits suffisamment alarmants, rien n’est plus faux. On voit se dessiner un contexte de banalisation généralisée où la haine s’exprime en toute impunité. C’est bien dans cette lame de fond, où quotidiennement il devient « banal » d’inscrire des tags haineux et racistes sur un mur, que s’exprime un phénomène beaucoup plus grave : le sentiment de tout à chacun de pouvoir exprimer librement sa haine d’autrui.  

La capacité (ou plutôt l’incapacité) de nos gouvernants à agir coûte que coûte pour condamner fermement de tels agissements est le miroir de leur volonté politique de nier le phénomène islamophobe, voire plus largement le délitement de la cohésion nationale qu’un tel déni provoque.

Leur condamnation devrait pourtant être unanime à chaque expression de haine et ce quelle que soit la communauté visée : toute expression de haine restée impunie est une atteinte à notre cohésion nationale.

Face à un tel constat, plus que jamais, ensemble, nous sommes plus forts. Adhérez au CCIF, donnez au CCIF. 

Articles associés

% commentaires (1)

N’oubliez pas l’invocation face à l’injustice:ALLAH les exauce. J’espère qu’ils paieront pour ces attaques,ces attentats contre des citoyens de notre nation.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.