BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Appel à témoins suite à un incendie criminel contre une famille musulmane

Dans la nuit du 3 au 4 avril dans le petit village de Thiéfosse (88290) dans les Vosges, une famille musulmane a été la cible d’un incendie criminel. Cet acte raciste et haineux a été revendiqué par l’inscription de croix gammées retrouvées sur la porte d’entrée de la famille Selouane ainsi que sur la façade de leur maison.  

Au cours de la nuit, des individus ont pénétré la propriété de la famille Selouane et ont mis volontairement le feu à leurs deux voitures. Ce n’est que grâce au secours du voisinage que les  flammes émanant de leur voiture et s’attaquant ensuite à la façade de leur maison ont pu être maitrisées par les pompiers, sans quoi les conséquences auraient pu être dramatiques.

Au moment des faits, Ilham, la mère de famille, était seule avec ses quatre enfants âgés de 20 mois à 8 ans et demi. Son époux, Adil, était quant à lui à l’hôpital après s’être fait opérer. Comme souvent les lâches s’en prennent à des femmes seules avec leurs enfants en bas âge. Madame Selouane témoigne « Je dormais et j’ai cru entendre tambouriner à la porte. J’ai prévenu les gendarmes mais je me suis vite aperçue que c’était le voisin qui m’appelait. La chaleur était si forte qu’elle faisait tout claquer ». Assistée par un voisin, Ilham fait vite évacuer ses enfants de la maison. Sur la façade de leur maison, elle découvre ensuite la terrible signature : les deux croix gammées inscrites au marqueur noir.

C’est sous le choc que le village s’est réveillé le lendemain matin. Le conseil municipal a voté une mention de soutien à la famille Selouane. L’enquête est en cours. Le soir des faits des prélèvements ont été effectués et sont en cours d’analyse. Des pistes locales et départementales sont actuellement étudiées.

Guidée par une haine destructrice, ces individus ont délibérément eu la volonté d’attenter à la vie de cette famille, parce que musulmane. Ces pratiques aux accents nazis doivent être fermement condamnées. Elles font funestement écho à cette affaire que nous avions relayée début mars dernier lorsque la maison d’une famille musulmane avait sauvagement été mise à sac par des sympathisants du Front National.  

Tous les moyens doivent être mis en œuvre pour appréhender ces individus.

Nous demandons à toutes personnes susceptibles d’apporter des éléments à l’enquête de bien vouloir se rapprocher des agents de police de la localité de Thiéfosse puis du CCIF au 09.54.80.25.93 ou sur contact@islamophobie.net.

Alors que monsieur le Premier Ministre déclarait vendredi 17 avril que les musulmans ne devaient plus avoir « honte » d’être musulmans, nous lui précisons que c’est nullement un sentiment de honte qui habite le quotidien de la famille Selouane, mais bien un sentiment de peur et d’incompréhension qui les tenaille, nuit et jour. 

Crédit Photo : Shutterstock

                                                                  

Articles associés

% commentaires (3)

slm

pas un mot dans les médias
mais nous rabâcher matin et soir des soi disant terroristes
alimenter la peur ils sont champions bfm et compagnies

je ne pense pas que l’on aura un mot dans les médias…

on est considéré par la mass mediatico politique comme des citoyens de seconde zone ou des demi citoyens.. par conséquent avec la hiérarchie des racismes qu on va tenter de banaliser évoquer la souffrance des arabes noirs et surtout musulmans, ça risque de faire tache dans le tableau. encore une fois il faut faire primer le droit et la justice dans toutes les circonstances même si ce n est pas facile..

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.