BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Marianne ou le paternalisme islamophobe

Une fois de plus, le journal Marianne a décidé de mener à bien son rôle de propagateur de haine et de catalyseur de l’islamophobie.

Un modèle du genre, en quelques lignes, paru le 28 juin sur le site du magazine montre à quel point certains journalistes se sont fixés l’objectif de démolir l’idée d’un vivre ensemble quitte à sacrifier déontologie et responsabilité sur l’autel de leurs préjugés et convictions islamophobes. Et tout semble bon à prendre. 

En effet, c’est au travers d’une publicité anodine d’un opérateur téléphonique où apparaît une femme qui porte le voile que le journaliste de Marianne a trouvé le temps de mener sa fronde. Une piètre jacquerie qui mêle les opinions du journaliste et des références curieuses à l’Arabie Saoudite. Le journaliste évoque, par exemple, « un signe de soumission et d’oppression » pour désigner le voile et évoque de manière assez cocasse  cette «époque où les compagnies maritimes vantaient les délices des colonies à grand renfort d’images de femmes dont on n’apercevait que le regard aguicheur ».

Une allusion assez significative de cette époque surtout quand le journaliste doit savoir qu’on avait alors souhaité, motivé par une sainte et grandiose mission de civilisation, dévoiler et libérer ces femmes victimes du patriarcat arabo-musulman. Alors même mission, même combat ? Et puis, amalgame pour amalgame, l’auteur nous ramène curieusement à l’Arabie Saoudite pour évoquer une publicité de Buzz mobile dans le métro parisien.

En tout cas, le CCIF déplore la haine que libère ce genre d’article qui manipule, intoxique et surfe sur les fantasmes et lieux communs au lieu d’informer, d’expliquer et de favoriser la cohésion, la fraternité et le vivre-ensemble.

Il suffit de lire certaines réactions et commentaires nauséabonds et quasiment condamnables sur le site de Marianne ou sur FaceBook pour s’en inquiéter.

Cependant, le CCIF se réjouit des nombreuses réactions lucides et objectives d’internautes en réaction à cet article. La page FB du magazine a été prise d’assaut pour dire comme Emma Fnc que l’article est une « honte , vous essayez de rallier les lecteurs d’extrême droite ou quoi ? Prenez au moins la peine de discuter avec les femmes qui portent le voile avant de les insulter publiquement, vous seriez surpris, ce ne sont pas des opprimées soumises sans cervelle comme vous tentez de le faire croire », ou encore avec Tom Sawyer :  » un signe de soumission et d’oppression ….!!!???? Et bien sachez que moi, à la lecture de votre post, j’y vois un signe de bêtise intellectuelle et de racisme avéré!! ».

Les lecteurs critiquent, également, un manque flagrant d’éthique et de déontologie, ainsi Valérie Merle insiste: « signe d’oppression et de soumission » si ça c’est pas de la propagande… Dans le média pour lequel je bosse, on vérifie nos infos!, ou Capucine Lrt : « votre article est tout simplement s c a n d a l e u x !!!!! Et s’il vous plaît, n’appelez pas « laïcité » votre manque d’ouverture aux autres cultures ». Enfin Sonyia Chun-li qui dit clairement : « scandaleux d’être aussi stupide et raciste.

Encore une fois Marianne s’illustre par sa bêtise et sa vision plus qu’étriquée de la liberté. » Les commentaires sont encore nombreux sur la page du site : https://www.facebook.com/Marianne.magazine/posts/10154356065410445. C’est dans ce sens que le CCIF invite tous les lecteurs attentifs et responsables à ne pas s’autoriser à se taire et à réagir comme tous ces internautes lorsque la haine a décidé de s’exprimer.

Car l’espoir est là. Face à une islamophobie institutionnalisée et  galopante, face à un  défoulement, orchestré, de la haine qui gangrène notre société, le seul rempart véritable reste, peut-être aujourd’hui, dans la capacité de nous, citoyens, à se lever et à s’opposer à chaque fois que l’intolérance, l’extrémisme, le mépris et l’ignorance voudront se frayer un chemin pour mettre à mort le vivre ensemble et la fraternité dans une France plurielle.

Articles associés

% commentaires (4)

D’accord avec vous. Une réaction lucide des Musulmans face à l’Islamophobie aiderait à la réduire. La passivité semble l’encourager.

La mission de cet hebdomadaire est de nazifier la gauche.

Au contraire ce sont les femmes dénudées qui sont soumises a la société qui leur impose un modèle d’image, de consommer toujours plus pour suivre la dernière mode.Et qui leur dit que pour plaire aux hommes il faut se découvrir toujours plus.
La femme musulmanne voilee est respectée et égale de l’homme en islam.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.