BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Tête de porc dans une mosquée à Mayotte : Juste un défi?

Alors que les auteurs de la profanation de la mosquée de la commune de Labattoir en Petite Terre sont dans l’attente de leur jugement, nous avons appris que c’est un couple français métropolitain (un militaire en mutation à Mayotte et son épouse) et leur complice (une amie) qui auraient agi sous l’emprise de l’alcool et commis cet acte par défi.

Invités à fêter le nouvel an chez des amis, le couple et les autres convives se sont lancés des défis dont celui de profaner une mosquée, et c’est au cours de cette soirée très alcoolisée que leur hôte (complice) leur a remis la tête de porc.

A la lumière de ces derniers éléments d’information sur l’enquête, le procureur a fait une déclaration très surprenante : »Leur acte ne relève d’aucune démarche idéologique quelconque. Il n’a pas non plus été prémédité […] sous l’effet de l’alcool, ils n’ont pas dû réaliser que ce geste pouvait être blessant ».

« Aucune démarche idéologique » ? Alors pourquoi avoir pris pour cible un lieu de culte musulman précisément, tout en prenant soin de choisir une tête de cochon ?

Tout laisse à penser au contraire, que ces personnes étaient parfaitement conscientes de ce qu’elles faisaient au moment des faits et que leurs intentions étaient claires…

Il semblerait que même face à l’évidence certains tentent de trouver des circonstances atténuantes or rien ne saurait justifier un acte islamophobe ou toute autre forme de discrimination.

Le CCIF sera particulièrement attentif au jugement prévu le 26 février prochain.

                                                                             j'agis, j'adhère, je donne

                                                                             appli CCIF contre l'islamophobie

Articles associés

% commentaires (6)

 » Leur acte ne relève d’aucune démarche idéologique quelconque. Il n’a pas non plus été prémédité […] sous l’effet de l’alcool, ils n’ont pas dû réaliser que ce geste pouvait être blessant ».

Je suppose que le procureur était également saoul au moment des faits… !

C’est surprenant comme on cherche à minimiser dès qu’il s’agit des musulmans.
C’est aussi surprenant de voir que même sous l’emprise de l’alcool, ils ont eu la présence d’esprit d’associer cochon et mosquée !!! sans opposer les religions, je serais curieux de savoir ce qui aurait été dit si cette même tête de cochon avait été envoyée dans une synagogue ?…

c\’est hallucinant , ça devient du delire total . il ne faut pas s\’ettoner de voir des actes islamophobes ce multiplier étant donné que la justice ne les punit pas !!!!

Mais biensur et bien moi je mesure pas la quenelle alors!!! Et apres tout qu est ce que la quenelle????

Sévérité et fermeté à l’encontre des prévenants, ces actes purement anti-musulmans ne doivent rester impunis, pas de complaisance !

C’est le seul moyen de faire comprendre à ce genre d’individus que le respect d’autrui est un élément essentiel du savoir vivre.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.