BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Baby-Loup: Licenciement d’une employée voilée confirmé

Un délibéré sans surprise qui confirme les menaces et craintes qui pèsent sur la Justice et l’Etat de droit, aujourd’hui, en France.

La Cour d’appel de Paris vient, en effet, de déclarer ce mercredi 27 novembre 2013 que le licenciement de Mme Afif par son employeur, la crèche Baby-Loup, était légitime et fondé.

Contre l’avis de la Cour de cassation qui a conclu à l’inapplicabilité du principe de laïcité, inhérent à l’Etat, dans les entreprises privées et à l’issue d’une nouvelle audience caractérisée par des manœuvres florentines bien éloignées de l’exigence d’impartialité consubstantielle à la loi et à la norme d’application que représente le Droit.

Un délibéré historique, contre tout bon sens du droit, qui a fait prévaloir les convictions personnelles de certains magistrats devant l’exigence de respect de la loi et d’impartialité de la justice.

La « suspicion légitime » autour de l’impartialité de la Cour, soulevée  par un article du Monde et l’avocat de Mme Afif, la plaidoirie outrancière et calomnieuse de Me Malka, avocat de la partie adverse, le réquisitoire invraisemblable du procureur général, avec des considérations théologiques mais aussi des références erronées à la jurisprudence européenne en matière de liberté religieuse, disqualifient irrémédiablement l’arrêt rendu aujourd’hui par la Cour d’Appel de Paris.

Rien ne semble, donc, en mesure de bloquer la marche de ceux qui ont décidé de violer la protection et la garantie des libertés individuelles fondamentales au premier rang desquelles la liberté de religion, et en particulier lorsque cette protection devrait bénéficier aux citoyens musulmans. 

L’examen et l’issue du procès doivent, sans aucun doute, être retenus comme un véritable scandale judiciaire qui marque, de manière inquiétante, l’affaissement d’un idéal de justice auquel les citoyens restent fortement attachés et sans lequel il ne peut être question d’Etat de droit.

Ceux qui ont choisi d’instrumentaliser les outils du Droit pour asseoir leurs convictions personnelles doivent être vigoureusement dénoncés et être mis face à leurs responsabilités.

Chaque individu quelque soit son origine, sa confession…a droit à un procès équitable et impartial.

Quant à ceux qui se réjouissent de cette décision, ils devraient plutôt s’en inquiéter parce qu’elle a révélé au grand jour que même de hauts magistrats pouvaient faire primer leurs convictions personnelles sur leur obligation de rendre la justice en toute impartialité, objectivité et équité.

Et aujourd’hui, personne n’est à l’abri de se voir juger non en fonction du fond réel du litige mais de sa religion, de son origine ethnique ou sociale…

Qu’attendent la Garde des Sceaux et le Conseil supérieur de la magistrature pour se pencher sur ces dysfonctionnements de la justice ?

Le CCIF est déterminé à apporter son plein et entier soutien  à Madame AFIF dans le rétablissement de ses droits.

 

                                                                        j'agis, j'adhère, je donne

                                                                        appli CCIF contre l'islamophobie

Articles associés

% commentaires (18)

c\’est une honte !!!

Salam
Qu’est ce que l’on peut faire?
Les bras nous en tombent lorsque la justice se corrompt pour légitimer et estampiller du droit l’islamophobie conquérante.
Il s’agit de mobiliser personnalités, humanistes, citoyens EUROPEENS autour de ce scandale qui va encore salir l’histoire de la justice française.
Nous ne pouvons pas rester silencieux face à ceux qui ont décidé d’instrumentaliser le droit. A ceux qui aiment le droit, la justice, légalité se lève, non pas pour les muslmans mais pour la France et la perennité de la démocratie qu’une bande de traitre a décidé de saper!

Franchement la France devient un pays qui ne respect plus c est Principe même de liberté. Je trouve ça très dangereux pour l avenir de ce pays

je suis effarée et peinée par cette décision.
quelles ambitions professionnelles peut on encore avoir?
après l’interdiction d’étudier à l’école, l’interdiction de travailler, et bientôt l’interdiction de se faire soigner….?

quelle tristesse!

Le foulard a été recommandé pour protéger les femmes.
Aujourd’hui et dans nos sociétés laïcardes, le foulard ne protège en rien la femme, il ne fait au contraire que lui attirer des ennuis comme ceux de madame Afif, sans parler les viols et aggressions.
Je suggèrerais aux soeurs de ne plus le porter, « ainsi elle ne seront pas importortunées » (Sourate Nour)
J’irais encore plus loin, je pense que les musulmans doivent renoncer aux signes visibles s’ils veulent survivre, et prospérer.

Il dénoncent le Fachisme et le Racisme alors qu il en sont eux-mêmes les défendeurs !!!

un très beau message pour mes soeurs ça se confirme pas droit au travail quoi et comment FAIRE?

Salam alaikoum

Que peut on faire pour casser ce jugement?

Est ce qu’il n’est pas temps pour ce grand nombre de Musulmans de France d’etablir eux memes leurs propres compagnies? Plus de 5 millions de Musulmans Francais tellement detache sur le plan economico-commercial qu’ils paraissent inexistant.
Durant ma visite en France je n’ai constate que des petits magazins de coin concentres sur le marche/clients Maghrebins mais je n’ai jamais vu une entite commerciale a grande echelle appartenant a des Musulmans, fournissant du travail a tous les citoyens Francais.
Il en existe quelques uns a travers toute la France d’apres quelques sources mais vu le nombre de Musulmans, le taux par consequence est terriblement faible.

Tout a fait d’accord.Comme Madame Affif va faire appel, j’espère que la cour de cassation va rester sur ses positions.

Ou etes vous sur les médias? tout à l’heure sur la radio on a parlé de l’affaire on donne la parole à la défense de la créche qui s’appuie comme d’habitude sur la laicité comme argument! et l’autre partie personne!

La plagnante pourquoi elle s’exprime pas, et vous aussi!

le rapport de force va s ‘installer dan chaque coin de la force a cause de ce procès discriminatoire et injuste et qui ouvre une grande porte au front nationale merci à la France pour cette égalité liberté et fraternité

Aller la Oumma Sondage sur France Info, à la

question « Etre licencié pour port du voile au travail vous choque-t-il ? »
SoubhanAllah faites marcher vos contacts, faisons inverser la tendance.
http://mobile.francetvinfo.fr/societe/la-question-du-jour/etre-licencie-pour-port-du-voile-au-travail-vous-choque-t-il_468536.html
Il n’y a pas de clic inutile, à vos smartphones 😉

Salam aalaykoum
Je pense que nous étions très nombreux à avoir envisager cette décision. Beaucoup de courage et de patience à Mme Afif, et à toutes celles qui vivent et vivront les mêmes épreuves.
Le site de France info propose un sondage sur la question de ce llicenciement : voici le lien
http://mobile.francetvinfo.fr/societe/la-question-du-jour/etre-licencie-pour-port-du-voile-au-travail-vous-choque-t-il_468536.html

« La « suspicion légitime » autour de l’impartialité de la Cour, soulevée par un article du Monde et l’avocat de Mme Afif, la plaidoirie outrancière et calomnieuse de Me Malka, avocat de la partie adverse, le réquisitoire invraisemblable du procureur général, avec des considérations théologiques mais aussi des références erronées à la jurisprudence européenne en matière de liberté religieuse, disqualifient irrémédiablement l’arrêt rendu aujourd’hui par la Cour d’Appel de Paris »
Ce paragraphe est assez choquant, dans la mesure où il manque sérieusement d’objectivité. C’est une excellente initiative de vouloir dénoncer les discriminations en France, mais il vaudrait mieux faire preuve de plus de rigueur journalistique si vous désirez bénéficier de plus importants soutiens. Vous ne citez aucune sources ! Quid de cet article du monde ? J’ai cherché « journal le monde impartialité cour cassation baby loup », et je n’ai trouvé que des articles concernant l’affaire Bettencourt, avec quelques allusions à une autre affaire déjà en cours à ce moment là, celle de la crèche baby loup.
« La « suspicion légitime » autour de l’impartialité de la Cour, soulevée par un article du Monde » que vous décriez concerne …l’affaire Bettencourt, pas Baby loup ! Une telle énormité est difficilement concevable. J’espère que vous prouverez que j’ai tort de douter de vous en me faisant parvenir votre fameux article.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.