BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Affaire crèche Baby-Loup: Simulacre d’un procès en appel

La Cour d’appel de Paris a réexaminé aujourd’hui l’arrêt de la Cour de cassation rendu le 19 mars dernier et qui annulait le licenciement de Mme Afif, ex-directrice adjointe de la crèche privée Baby-Loup.

Licenciée pour avoir gardé son voile, la Cour de cassation avait déclaré que s’agissant d’une « crèche privée », ce licenciement était « discriminatoire en raison des convictions religieuses ».

Une décision qui a suscité de vives contestations de la part de ceux qui souhaiteraient édicter une laïcité dévoyée, liberticide et d’exclusion.

Une agitation orchestrée et entretenue tout au long de ces 7 derniers mois, pour faire du voile au travail un « danger » pour la République alors que la laïcité est justement une source d’apaisement pour la société, qui garantit à chacun-e de vivre ses convictions, ses croyances ou sa religion.

Le seul « danger »dont il faudrait s’inquiéter ici, c’est le fait que ce principe laïcité soit instrumentalisé ou détourné pour stigmatiser, discriminer et éradiquer toute notion de liberté religieuse.

Chacun a pu constater l’énergie et la hargne déployées pour faire de l’affaire Baby-Loup un « exemple », à commencer par le gouvernement et l’Observatoire de la laïcité qui ont souhaité une nouvelle législation quant au port du voile dans les entreprises privées…

Et que dire de la position du procureur général qui a demandé au magistrats de la Cour d’appel de « résister à la décision de la Cour de cassation » si ce n’est que de sérieux doutes planent sur l’impartialité de la Cour.

Un simulacre de procès et une campagne de diffamation qui n’entament en rien la détermination de Mme Afif qui est prête à aller jusqu’au bout de ce combat.

 La Cour rendra sa décision le 27 novembre prochain.

 

                                                                     j'agis, j'adhère, je donne                                                                                     

Articles associés

% commentaires (1)

A ma connaissance, l’Observatoire de la Laïcité n’a pas demandé de nouvelles lois sur le voile; c’est le HCI, qui est maintenant ‘défunt’, qui en demandait.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.