BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Une farce islamophobe: quand les ignorants osent tout

On connait le bêtisier du Nouvel an sur TF1, où l’on vous montre en images toutes les bourdes des hommes et femmes publiques durant l’année écoulée. On connait aussi le zapping de Canal Plus, parfois drôle, parfois affligeant, qui décortique en images l’actualité la plus marquante de la semaine.

Et voilà qu’émerge un nouveau concept: le bêtisier islamophobe de l’été, à ne malheureusement pas prendre au sens figuré. Moment de détente s’il en est, où des hommes et des femmes représentants de l’État se lâchent et dévoilent au grand jour leur l’inculture. Ça fait rire parfois, ça nous désole bien souvent. Le CCIF vous propose une levée de rideau sur l’islamophobie « ordinaire »:

Acte 1 – scène 1. Les grands médias

Ils sont les relais indispensables de l’information dans une démocratie comme la France. Les journalistes, qui sont régis par un certain nombre de règles déontologiques comme la vérification des faits, l’objectivité et la retranscription fidèle de la réalité, nous en font de belles. On retiendra tout particulièrement le traitement médiatique des agressions islamophobes de ces derniers mois, subies par des françaises de confession musulmane. Des victimes au mieux réduites au silence, au pire complètement discréditées, jugées comme suspectes dès lors qu’elles portent un foulard. 

Acte 1 – scène 2

Retenons également les photos soigneusement choisies pour illustrer les articles des journaux et magazines relatant les faits d’islamophobie. 90% du temps, l’article est illustré par une femme portant le voile intégral. Pourtant les victimes des dernières agressions violentes ne portaient pas le niqab, mais un foulard recouvrant leurs cheveux. Mais peut-être n’apprennent-ils pas, dans certaines rédactions, à faire la différence entre un simple foulard et un voile intégral, à moins qu’il ne s’agisse ici de poursuivre le travail de déshumanisation des victimes musulmanes…

Acte 2 – scène 1. La justice

Visiblement, il semblerait que l’École Nationale de la Magistrature ne propose pas de cours de géographie ou de géopolitique. En effet,les magistrats ne sont parfois pas en reste quand il s’agit d’ignorance. Le Monde relate ainsi que la Cour d’Appel de Lyon a récemment rendu une ordonnance sur le cas d’un Marocain en situation irrégulière. Dans son texte, le magistrat a écrit « Monsieur Mohamed X de nationalité arabe (…) »! L’histoire ne dit pas si Monsieur Mohamed X a bien présenté son passeport arabe…

Acte 3 – scène 1. Les politiques

Bien sûr et malheureusement, le plus beau florilège nous vient des hommes et femmes politiques. Il y en a tellement, que ce serait vraiment trop long de vous répertorier ici tous les propos erronés et improbables qu’ils nous servent régulièrement. On retiendra quand même un rire tendu en écoutant l’interview de la candidate aux législatives australiennes, Stephanie Banister. Issue du parti nationaliste « One Nation », elle multiplie les bêtises. Elle commence par confondre l’Islam avec un pays (jadis c’était Sarah Palin qui avait fait de l’Afrique un pays), avant de déclarer que seuls 2% des musulmans suivent le « haram » (en voulant parler du Coran), puis continue à se ridiculiser en essayant vainement de discréditer les musulman-e-s. Cela dit, nous voilà rassurés de savoir que seuls 2% des musulmans suivent le « haram ». Si 98% des autres suivent le halal, on est tranquille!

Acte 3 – scène 2

Pour Stephanie Banister, on rigolerait presque de bon coeur parce que les propos sont tellement énormes qu’ils sont dignes d’un sketch. Mais dans notre pays, les propos de certains de nos élus ou représentants nous font nettement moins rire. Suite au rapport du HCIManuel Valls a tout de même jugé bon de déclarer que les propositions du rapport étaient « dignes d’intérêt », puis d’ajouter: « Je suis partisan d’une laïcité qui nous permet de vivre ensemble, qui permet d’émanciper les femmes ». Donc pour Manuel Valls, émanciper les femmes passent par leur interdire l’accès aux études supérieures au seul motif qu’elles portent le foulard… Cherchez l’erreur. Le même Manuel Valls qui nous explique toute son affection à l’endroit des musulmans… 

Acte 3 – scène 3

Cet amalgame paternaliste et ignorant, entre voile et soumission de la femme, n’est pas sans rappeler un communiqué de presse publié par l’UNEF (syndicat étudiant de gauche proche PS) en réaction au rapport du HCI. Belle perle que l’on trouve dans ce texte: « L’UNEF milite contre cette pratique (le port du voile, ndlr) qui enferme les femmes dans une situation de soumission par rapport aux hommes. » Eh bien! Espérons que certain-e-s des étudiant-e-s membre de l’UNEF auront la bonne idée d’ouvrir quelques livres et d’aller discuter avec une ou deux personnes musulmanes pour se renseigner un peu avant de faire de tels raccourcis.

Épilogue – dernier acte?

Nous sommes tous des ignorants bien sûr, et la quête de la science est la quête de toute une vie pour ceux qui réfléchissent. Mais lorsque des personnes, élues ou non mais sensées nous représenter au sein de la société française, diffusent sans retenue ni gêne des idées liberticides et pour tout dire racistes, il y a de quoi s’inquiéter.

Et le plus inquiétant, c’est que ce sont ces mêmes personnes qui montent les Français-e-s les uns contre les autres en lançant, par exemple, un sondage sur le voile à l’université. 

Un sondage sorti en moins de 24h (qui sont les personnes interrogées? pourquoi la question est-elle si biaisée? quelle méthodologie adoptée?), ouvrant une polémique qui n’a pas lieu d’être, créant un énième conflit alors que nous n’avons pas besoin de ça…

L’ignorance est un vilain défaut. La quête de connaissance et l’ouverture d’esprit, de jolies vertues. Et dire que nous sommes le pays des Lumières… Rideau!

% commentaires (3)

tres bien

Salam alikom,

j’en ai une bonne, hier, en partant de l’hôpital (ou notre fille est hospitalisée) Necker, à peine nous ouvrons les portieres de notre voiture qu’un homme passe et regarde mon épouse (qui porte le niqab) il se met dés lors à marmonner quelque chose d’inaudible pour moi, plus il s’éloigne plus il pousse la chansonnette à fond, toujours en s’éloignant il tourne sa tete pour nous regarder sans relache, c’est là qu’agacé je lui demande de regarder devant lui (sait-on jamais qu’il ne trébuche…).
Dés lors il me dit retourne chez toi, on est en France ici !
Ce à quoi je réponds je suis chez moi ici ))
Il me repond en s’éloignant toujours un peu plus, que chez moi c’est en Islam…
Après ça je n’ai pas voulu poursuivre le débat de très haut niveau…

EXCELLENT ET ENCORE VOUS N AVEZ PAS CITER TOUS LES AUTRES QUI SE SONT RIDICULISE COMME LA BANISTIER.
Rappelons que la laïcité en FRANCE est pour ma part un mot qui cache tout simplement « abat l’islam ».
Que peut-on faire à notre niveau pour exprimer notre désaccord.
Je porte le voile aussi donc que faire?? CAR ON EN A ASSEZ D ETRE OPRIME A CE POINT LA!!!
Que faire car Bientôt il vont finir par mettre les musulmans dans des camps de concentrations.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.