BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Crèche Baby Loup: La Directrice finalement récompensée

Crèche Baby Loup (suite) : Licenciement annulé mais la Directrice récompensée

Le mardi 19 mars 2013, la cour de cassation annulait le licenciement d’une salariée voilée, estimant que ce licenciement constituait une discrimination en raison des convictions religieuses.

Rappelons que Manuel Valls a regretté en tant qu’homme cette décision de justice qu’il a jugé comme une mise en cause de la laïcité.

Mais c’est en tant que ministre de l’Intérieur qu’il s’exprime en remettant le 25 mai dernier la médaille du Mérite à Mme Natalia Baleato, la fondatrice et directrice de la crèche Baby Loup de Chanteloup-les-Vignes.

Le 30 septembre 2011, Mme Baleato avait déjà reçu le Prix national de la laïcité.

Au-delà de son soutien manifeste à Mme Baleato, faut-il y voir ici une forme de contestation et un message à peine déguisé de la part de Mr le ministre ?

 «Chère Madame la Justice vous déboute, mais moi Ministre je vous récompense et vous félicite…»

Comment prétendre faire appliquer la loi, quand on se moque de la Justice ?

En agissant ainsi, Mr Valls stigmatise et exclut un peu plus nos concitoyennes qui ont fait le choix du port du voile même lorsque la Justice leur donne raison.

On ne peut que dénoncer cette réelle volonté de présenter le port du voile comme une menace pour la République.

A l’heure où des citoyennes françaises sont agressées parce qu’elles portent le voile, il est grand temps que les responsables politiques mesurent leurs paroles et leurs actes qui pourraient être interprétés comme « un permis d’opprimer ».

Toute cette affaire est loin d’être terminée puisque lundi 17 juin, Me Richard Malka, avocat de la crèche Baby-Loup, a annoncé que la cour d’appel de Paris réexaminera le licenciement le 17 octobre.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.