BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

La chasse aux musulmanes à l’école

Il est un domaine où la surenchère islamophobe ne cesse de sévir en France, et ce en toute impunité : celui de l’éducation. Les pratiques discriminatoires et excluantes se multiplient dans l’enceinte des établissements scolaires.

Alors que l’école républicaine représente l’institution, par excellence, censée inculquer les valeurs de tolérance et de respect, des fonctionnaires de l’éducation nationale se rendent régulièrement responsables de décisions ouvertement islamophobes, tout à la fois arbitraires et illégales.

Outre le rejet des mamans voilées souhaitant accompagner les sorties scolaires de leurs enfants, le harcèlement réservé à un nombre croissant de jeunes filles musulmanes atteste d’une islamophobie propre au milieu scolaire.

En effet, nombreux sont les chefs d’établissements qui n’hésitent plus à menacer et sanctionner des élèves dont ils jugent les vêtements trop longs ou trop larges. Certains d’entre eux vont même jusqu’à recenser les élèves qui portent le voile en dehors de l’établissement pour contrôler quotidiennement leur tenue et convoquer celles dont les vêtements seraient à leur yeux « trop islamiques ». Des fichiers seraient établis afin de dresser la liste des lycéennes musulmanes voilées.

La restriction des droits de ces jeunes filles dépasse de loin celle prévue par la loi. Elles ont accepté de retiré leur foulard comme le leur imposait la loi liberticide de 2004, non sans un certain traumatisme, et pourtant elles continuent d’être « traquées » à l’école. Après le dévoilement, on leur confisque leurs vêtements jugés trop larges, on exige d’elles des tenues toujours plus courtes.

Le problème n’est plus, semble-t-il, le port de signes religieux, mais toute déviance à la norme culturelle occidentale. Djellaba, sarouel, jupe longue, tunique leur sont proscrits. Quoi qu’elles portent, leurs tenues semblent toujours trop « ostentatoire », peut-être parce qu’elles sont d' »apparence musulmane »… Certaines d’entre elles témoignent avoir fait l’objet de menaces d’exclusion, la direction de l’établissement leur demandant sous prétexte de respect du règlement intérieur et du principe de laïcité « de porter des jeans et des T-shirts comme tout le monde » sous peine d’être renvoyées de l’établissement.

En cette rentrée scolaire, et après le discours présidentiel de la semaine dernière présentant le projet de « refondation de l’école », où François Hollande a lourdement insisté sur la nécessité de « rétablir l’égalité » et d’« enseigner la morale laïque », il serait bon de rappeler que la réussite de tous et toutes implique nécessairement le respect de chacun et un traitement équitable. Comment mener une scolarité en toute sérénité en ayant le sentiment d’être pourchassée et humiliée, en voyant ses droits fondamentaux lésés par l’institution censée en être la garante exemplaire ?

Le CCIF appelle le gouvernement et en premier lieu le Ministre de l’Éducation Nationale à faire cesser sans délai ces pratiques dans les établissements scolaires. Des instructions claires doivent être transmises aux rectorats et chefs d’établissements afin de sanctionner fermement les velléités de fonctionnaires islamophobes trop zélés.

Pour que l’école redevienne un lieu de confiance, d’apprentissage serein et d’épanouissement pour tous et toutes.

Articles associés

% commentaires (15)

franchement,j’en peux plus,il y en a marre de ces islamophobes,il faut se bouger mes fréres et soeurs, jusqu’à quand nous allons rester comme ça?? subir la maltraitance??il faut absolument une solution efficace et rapide pour mettre des limites a ces islamophobes de merde!!

je dirais que ces filles portant le voile à l’extérieur (ms non à l’intérieur) du lycée en commentant de cette manière, agissent de la même manière que ces chefs d’établissement c’est a dire sans véritable connaissance (ou commence la liberté de chacun) et surtout n’ont pas vraiment compris le message de l’Islam…

Autre chose, il me semble avoir croisé des musulmanes portant jean et t shirt aussi je n’ai pas compris le sens de la fin de votre phrase…

En quoi ça vous gêne qu’une femme porte le voile? Vous dîtes qu’on s’habille différemment des autres, ça veut dire quoi différemment et différemment de qui? Les non musulmans sont ils habillés tous pareil? Les africaines qui s’habillent en boubou ne s’habillent pas non plus comme vous , ils vous gêne aussi, les boudhistes, les sikhs, les travesti aussi s’habillent différemment alors tous ces gens différents faut les virer de la france uniquement sous prétexte qu’ils s’habillent différemment, vos propos sont vraiment ridicules.
Si les gens prêteraient plus attention au mental qu’au physique, votre monde superficiel irait beaucoup mieux.

@catherine, ce qui peut gêner voyez-vous, c’est que ce voile est pour certains une marque de discrimination des femmes. Pourquoi les hommes ne le portent-ils pas? Pourquoi les femmes devraient cacher leurs cheveux et pas les hommes? Vous êtes-vous posé la question? En quoi une femme habillée normalement à l’occidentale est-elle impudique? Un homme en jean non? Les hommes ne peuvent-ils pas se contrôler? En fait ce voile n’est qu’une partie émergée d’un iceberg de sexisme et de machisme d’un autre temps. Et tout celà n’a rien à voir avec la religion ni avec l’islamophobie d’ailleurs.

@Angora

Ce que vous ne comprenez pas c’est que le voile n’est pas fait pour plaire à l’homme, ce n’est AUCUNEMENT pour cela que les musulmanes le portent !
Le voile est une obligation émanant de Dieu, et à partir du moment où on y croit on s’y soumet. Donc OUI je suis SOUMISE à Dieu! (et non aux hommes) Et cela m’est égal que les hommes ne portent pas le voile. Et OUI la femme est égal à l’homme en Islam, mais égal ne veut pas dire identique !
J’illustre : Deux élèves peuvent avoir 17/20 à un devoir c’est pas pour autant qu’ils sont identiques dans leurs connaissances, certes ils ont la même note (ils sont égaux) mais ils ne sont tout de même pas identiques.

@fatima Je comprends votre point de vue, et ne porte pas de jugement sur les personnes qui croient en cette « prescription divine ». Sans critiquer les personnes, on peut critiquer les idées, et en avoir peur, d’où le terme islamophobie qui n’est en aucun cas du racisme comme certains veulent le faire croire dans une posture de victimes. Pour le non croyant, le port du voile obligatoire ad vitam eternam, même par « dieu » interposé, est une mesure sexiste, qui d’ailleurs trouve une autre résonance dans le refus de la mixité et dans le cantonnement des femmes et des hommes dans des rôles prédéfinis pour l’éternité. Imaginez- vous une société où les hommes seraient pères au foyer et les femmes à l’extérieur au travail? Pourquoi pas? Toutes les postures dogmatiques peuvent être criticables sur le fond mais surtout par le fait qu’elles n’évoluent pas par definition, sont imposées parfois subtilement j’en conviens, et deviennent donc liberticides et dangereuses pour la société en portant les germes des dictatures.

@fatima, encore quelques remarques 🙂 vous dites que le voile est une obligation émanant de dieu, soit, mais qui l’a dit? Écrit? Des femmes? Combien de savants musulmans ou théologiens actuels sont des femmes? Cela ne vous interpelle pas? Ou est la parité? Comment parler d’égalité de droits et de devoirs en se référant à des textes écrits uniquement par des personnages masculins? Croire en dieu n’implique pas forcément d’adhérer à des textes misogynes. Avez-vous vraiment cherché le sens du mot voile dans les différentes traductions du Coran? Croire, pourquoi pas, mais ne soyez pas naïve tout de même!

Salam, ah non je regrette, les musulmans RESTERONS EN FRANCE POUR TOUJOURS, C’est a vous de changer et non a nous de partir. Et les francais de souche musulmans vous les chasser de France egalement? Concernant les arabes et noirs de confession musulmane ou autres ON RESTE ICI assurement! Vous nous avez colonise pendant des siecles. A notre tour alors dans la mesure on l’on vous envahi. Cependant, les plus ambitieux d’entre nous irons ailleurs: la france s’appauvrie Donc va au mali, en Libye bref dans les pays musulmans. Oh et ne faites pas de theologie avec nous athees haineux: Aisha une des femmes du Bien aime Prophete Muhammad sws, qu’ Allah l’agree, a fait partie de ces juristeconsul lors de sa mission et apres sa mort, on la consulte. Vous etes haineux, ce sentiment d’ou nait votre peur. En depit de tout vow effort pour nous faire flechir dans la pratique de notre religion nous sommes plus fermes que jamais. Mourez de votre rage.

@muslima de France. Voilà un message intelligent, qui traduit votre ouverture d’esprit, votre sens du dialogue et de la négociation. Il suffit de vous lire pour constater de quel côté se trouve la haine comme vous dites. Ne changez pas surtout, on va adorer l’islam avec de telles prises de position. Cela va sûrement faire avancer le débat sur l’islamophobie et réhausser l’image du site du ccif.

J’arrive après la bataille. J’avais envie de répondre à Angora, à propos du passage « c’est que ce voile est pour certains une marque de discrimination des femmes. Pourquoi les hommes ne le portent-ils pas? Pourquoi les femmes devraient cacher leurs cheveux et pas les hommes? Vous êtes-vous posé la question? ». C’est vrai, c’est du sexisme.

Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on tolère en France que les hommes soient torse nu dans la rue en été alors que ça serait impossible pour une femme ? De même pour les maillots de bain.
C’est du sexisme également, des normes édictées par la société. Et nous nous sommes toutes construites avec l’idée que la poitrine féminine se cachait, et non celle des hommes ? Poitrine, cheveux, même combat : ce sont deux parties du corps qui ne sont pas sexuelles, et dans d’autres sociétés les femmes vivent la poitrine nue.

Maintenant, si vous vous installiez dans cette société, n’apprécieriez-vous pas de pouvoir garder vos repères par rapport à la pudeur et ne pas devoir dévoiler votre poitrine à tout le monde ?

Je suis pour une égalité homme-femme (ou femme-homme), mais il vaut bien mieux interroger les gens sur leurs repères, qu’ils les fassent changer d’eux-mêmes, plutôt que de leur faire violence en allant contre tous leurs repères culturels, à mon sens du moins.

Cherokee, je comprends tout à fait votre position. Mais quand on s’installe dans une société comme vous dites, on en respecte les us et coutumes…même si cela demande de remettre en question ses principes. Une femme occidentale, habituée aux tenues légères fera preuve de retenue dans un pays musulman par exemple, et je trouve cela normal. Au delà des repères culturels de chacun, il s’agit du respect de l’autre dans ce sens la aussi.

Pour compléter mon précédent post….Cherokee, une proportion des femmes voilées sont des jeunes converties nées et éduquées en France avec des valeurs et des repères occidentaux. Pour ces dernières votre argument sur les repères culturels ne tient plus, et le voile devient un étendard politique en opposition aux valeurs occidentales….C’est ennuyeux.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.