BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Le conseil de l’Europe sort son rapport

Après la publication de plusieurs rapports dénonçant la montée de l’islamophobie en France et en Europe, c’est aujourd’hui au tour du Conseil de l’Europe de se préoccuper du sort des musulmans en Europe.

Déplorant que « le débat politique et l’action législative autour des femmes musulmanes se focalisent sur la question du foulard, et plus encore sur celle du voile intégral, au lieu de s’intéresser à la non-discrimination et à l’égalité des chances » et confirmant les conclusions du rapport 2012 du CCIF, le Conseil de l’Europe cherche ici à alerter l’Europe sur la situation des femmes musulmanes.

Isolées et exclues des sociétés européennes en raison de leur appartenance religieuse et parfois de leur origine étrangère, les femmes musulmanes font de plus en plus face à de multiples discriminations au sein des états européens. L’auteure de ce rapport explique qu’elle a souhaité « aborder le sujet sous un autre angle, celui des femmes musulmanes en tant qu’actrices du changement et de l’autonomisation ».

S’écartant d’une approche victimaire, ce nouveau rapport recommande notamment d’encourager l’autonomisation des femmes en les accompagnant dans leur ascension professionnelle ainsi que de leur assurer une égalité dans la vie sociale.

le rapport 2012 du conseil de l’Europe est disponible en cliquant ci-contre

Articles associés

% commentaires (3)

Quelle publicité recevra ce rapport qui rejoint celui déjà publié par Amnesty ?

Merci pour cette précieuse information.

Rapport très intéressant et très lisible… On y apprend même des choses que l’on « sait sans savoir », comme le fait par ex, que les femmes musulmanes sont celles qui sont le plus en mauvaise santé ! (*en Angleterre, alors que leur dignité est davantage respectée qu’en France, qu’en est-il donc des françaises, qui reculent autant que possible la confrontation avec des services médicaux franchement intrusifs et parfois violents…?)

Une question se pose, encore et toujours :

« Comment faire pour que les médias parlent de ces rapports ? »

Il suffit de comparer ces deux zones de textes:
ZONE 1
Sahîh Bukhari, vol. 9, livre 84, numéro 57, (Apostats)
« Celui qui change de religion, tuez-le ».
Sourate 2
161. Ceux qui ne croient pas et meurent mécréants, recevront la malédiction d’Allah, des Anges et de tous les hommes.
162. Ils y demeureront éternellement; le châtiment ne leur sera pas allégé, et on ne leur accordera pas le répit (suite)
190. Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Allah n’aime pas les transgresseurs !
191. Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.
192. S’ils cessent, Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux.
193. Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes
217. – Ils t’interrogent sur le fait de faire la guerre pendant les mois sacrés. – Dis : “Y combattre est un péché grave, mais plus grave encore auprès d’Allah est de faire obstacle au sentier d’Allah, d’être impie envers Celui-ci et la Mosquée sacrée, et d’expulser de là ses habitants . L’association est plus grave que le meurtre.” Or, ils ne cesseront de vous combattre jusqu’à, s’ils peuvent, vous détourner de votre religion. Et ceux parmi vous qui adjureront leur religion et mourront infidèles, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu : ils y demeureront éternellement.

Sourate 4
34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand
137. Ceux qui ont cru, puis sont devenus mécréants, puis ont cru de nouveau, ensuite sont redevenus mécréants, et n’ont fait que croître en mécréance, Allah ne leur pardonnera pas, ni les guidera vers un chemin (droit).

Sourate 7
35. ô enfants d’Adam ! Si des messagers [choisis] parmi vous viennent pour vous exposer Mes signes, alors ceux qui acquièrent la piété et se réforment, n’auront aucune crainte et ne seront point affligés.

36. Et ceux qui traitent de mensonges Nos signes et s’en écartent avec orgueil, sont les gens du Feu et ils y demeureront éternellement.
37. Quel pire injuste, que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou qui traite de mensonges Ses signes ? Ceux là auront la part qui leur a été prescrite; jusqu’au moment où Nos Envoyés [Nos Anges] viennent à eux pour leur enlever l’âme, en leur disant : “Où sont ceux que vous invoquiez en dehors d’Allah ? ” – Ils répondront : “Nous ne les trouvons plus”. Et ils témoigneront contre eux-mêmes qu’ils étaient mécréants.
38. “Entrez dans le Feu”, dira [Allah,] “parmi les djinns et les hommes des communautés qui vous ont précédés.” Chaque fois qu’une communauté entrera, elle maudira celle qui l’aura précédée. Puis, lorsque tous s’y retrouveront, la dernière fournée dira de la première : “ô notre Seigneur ! Voilà ceux qui nous ont égarés : donne-leur donc double châtiment du feu.” Il dira : “A chacun le double, mais vous ne savez pas”.
39. Et la première fournée dira à la dernière : “Mais vous n’avez sur nous aucun avantage. Goûtez donc au châtiment, pour ce que vous avez acquis”.

Sourate 8
39. Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah. Puis, s’ils cessent (ils seront pardonnés car) Allah observe bien ce qu’ils oeuvrent.

Sourate 9
29. Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humilies .
30. Les Juifs disent : “Uzayr est fils d’Allah” et les Chrétiens disent : “Le Christ est fils d’Allah”. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils (de la vérité) ?

Sourate 24
2. La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition.

3. Le fornicateur n’épousera qu’une fornicatrice ou une associatrice. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un associateur; et cela a été interdit aux croyants .

4. Et ceux qui lancent des accusations contre des femmes chastes sans produire par la suite quatre témoins, fouettez-les de quatre-vingts coups de fouet, et n’acceptez plus jamais leur témoignage. Et ceux-là sont les pervers,

Sourate 27
50. Ils ourdirent une ruse et Nous ourdîmes une ruse sans qu’ils s’en rendent compte.
51. Regarde donc ce qu’a été la conséquence de leur stratagème : Nous les fîmes périr, eux et tout leur peuple.
52. Voilà donc leurs maisons désertes à cause de leurs méfaits. C’est bien là un avertissement pour des gens qui savent.
53. Et Nous sauvâmes ceux qui avaient cru et étaient pieux.

Sourate 72
13. Et lorsque nous avons entendu le guide [le Coran], nous y avons cru, et quiconque croit en son Seigneur ne
craint alors ni diminution de récompense ni oppression.
14. Il y a parmi nous les Musulmans, et il y en a les injustes [qui ont dévié]. Et ceux qui se sont convertis à l’Islam
sont ceux qui ont cherché la droiture.
15. Et quant aux injustes, ils formeront le combustible de l’Enfer.

ZONE 2
ttp://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/constitution_11-2011.pdf
Article 1er
La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle
assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race
ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est
décentralisée.

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P6-TA-2007-0573&language=FR#BKMD-36

Article 10 Liberté de pensée, de conscience et de religion
1. Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience
et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou
de conviction, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa
conviction individuellement ou collectivement, en public ou en
privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques et
l’accomplissement des rites.
Article 23 Égalité entre femmes et hommes
L’égalité entre les femmes et les hommes doit être assurée dans tous les domaines, y compris en matière d’emploi, de travail et de rémunération.
Le principe de l’égalité n’empêche pas le maintien ou l’adoption de mesures prévoyant des avantages spécifiques en faveur du sexe sous-représenté.
Article 39 Droit de vote et d’éligibilité aux élections au Parlement européen
Article 40 Droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales

Ces textes dans les deux liens précédents ont été inspirés de ceci http://www.un.org/fr/documents/udhr/

Article 2
1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

Article 18
Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.