Sécurisation des institutions musulmanes

4

Avec déjà plus de 5 lieux de cultes touchés en deux mois, les actes islamophobes visant les institutions perdurent toujours.

Des mosquées vandalisées, incendiées, souillées, des tombes lâchement profanées: il est grand temps que des mesures concrètes soient prises par les autorités compétentes pour endiguer ce fléau. C'est un fait. Le plan de sécurisation des biens pour la protection des sites juifs lancé en 2002 par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, doit être étendu à toutes les communautés religieuses.

Au vu des résultats obtenus, ses mesures de prévention sont efficaces et pourront ainsi réaliser le souhait du ministre de l’Intérieur actuel de préserver l'exercice du culte en veillant à « protéger ces synagogues ou ces mosquées ainsi que les cimetières de ces deux religions ».

Le CCIF rappelle qu’en moyenne en 2011, 3 institutions musulmanes étaient touchées par mois. Les cibles d’attaques se sont multipliées : associations, commerces et mosquées, toutes les institutions de la communauté musulmane sont touchées. Cette multiplication des actes islamophobes semble clairement aller de pair avec la stigmatisation de l’islam et des musulmans.

Il est donc de la responsabilité du ministère de l’Intérieur de mener des réalisations concrètes afin de protéger les lieux de culte musulman et de veiller, en même temps, à ce qu’un climat apaisé s’installe à travers un discours et des choix politiques dégagés de toute stigmatisation. Ce sera là, simplement, la promesse tenue par Benoit Hamon qui, en pleine campagne présidentielle, a assuré que « François Hollande [allait] en finir avec [cette stigmatisation] ».

Les musulmans attendent donc un traitement équivalent à celui dont bénéficient leurs coreligionnaires juifs et chrétiens en matière de protection de leurs institutions et de leurs personnes. Et c’est au ministre et au gouvernement, et plus largement à tous les élus d’assurer cette protection. Le CCIF espère que les musulmans bénéficieront rapidement de ce plan de sécurisation des biens. Il en va de la crédibilité des engagements tenus récemment par le ministre des cultes aux citoyens.

Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 

Commentaires

Mesdames, messieurs,

Votre combat pour la tolérance est légitime, c'est pourquoi il mérite d'être mené.
Toutefois, je met permet d'émettre quelques réserves concernant les actes que vous qualifiez d'islamophobes, ainsi que de l’interprétation que vous en faîtes.
Tout d'abord, sachez que les musulmans ne sont pas persécutés en France. Quand vous comptez 5 lieux de cultes dégradés en 2 mois, sachez qu'on en compte autant d'églises en moins de deux semaines. Ainsi, première remarque, il serait plus judicieux de continuer à appeler à la tolérance et au respect sans forcer par vous-même la stigmatisations dont vous seriez la cible.
Ensuite, appelons un chat, un chat. Islamophobie signifie "peur de l'islam". Cette peur est grandissante partout en France, et peut se mesure à la montée des groupes identitaires dans les milieux politiques, mais "peur de l'islam" ne signifie pas "haine de l'islam". Maintenant, au lieu de vouloir condamner cette peur, essayez plutôt de la comprendre et de la réduire par vos actions.

Peur de l'islam quand on voie (comme vous le montrez sur votre carte) que des mosquées en construction bénéficient de financement publics. Sans aucun a priori, il est normal de s'y opposer, et farouchement que les autres moyens ne fonctionnent pas. La loi INTERDIT le financement d'édifices religieux par les collectivités locales. Et que les Français non musulmans ne veuillent pas voir l'argent de leurs impôts financer des bâtiment dont, au mieux, il n'en n'ont rien à faire est parfaitement légitime. Peur donc, quand les musulmans semblent passer outre ces lois, en toute impunité.
Peur de l'islam quand on voie la propension de viande Halal dans les commerces en comparaison de la proportion musulmane de la France. Peur accentuée quand on voit qu'une taxe est prélevée sur cette viande, et que les non musulmans la paient aussi (ce qui est aussi contraire à la loi).
Peur de l'islam quand on apprend que nos enfants n'ont pas de poissons le vendredi et qu'en échange, ils ont de la viande Halal, et que tout le monde trouve ça normal.
Peur de l'islam quand certains des plus grands intellectuels musulmans appellent au meurtre des chrétiens, des juifs et des homosexuels.
Peur de l'islam quand on apprend que sur tous les imams exerçant en France, 200 seulement s'abstiennent de parler politique (l'islam politique, ça s'appelle l'islamisme, et on a plutôt raison de s'en méfier en ce moment).
Peur de l'islam quand on voie que dans les quartiers à forte proportion musulmane, les autres sont de moins en moins les bienvenus.
Peur de l'islam quand on voit qu'en France, la liberté d'expression vaut pour tout le monde, sauf quand il s'agit de critiquer l'islam. Certains récents procès le montrent assez facilement.
Peur de l'islam quand on apprend que des musulmans égorgent les apostats en Tunisie (en suivant scrupuleusement les enseignements du coran), tandis que d'autres, sans condamner le moins du monde ces actes, affirment que l'islam est la religion de la tolérance.
Peur de l'islam quand le candidat des frères musulmans en Egypte annonce que les coptes auront le choix entre payer cette foutue taxe, se convertir ou émigrer.
Peur de l'islam quand les défenseurs de cette religion préfèrent crier au fascisme contre des partis politiques qui n'ont jamais commis le moindre attentat, alors que Mohammed Merah assassine 7 personnes et qu'on le traite de "victime de la société".
Peur et non pas haine. Cela signifie que ce sentiment est subjectif, mais je suis de ceux qui pensent qu'il est fondé. On ne peut pas convaincre des millions de chrétiens ou laïcs que l'islam ne présente aucun danger quand on voit ce qui se passe de l'autre côté de la méditerranée, en terre d'islam.

On ne peut pas, à moins de présenter des signaux forts, et c'est là ou je veux en venir. Moi même, je doute de cette religion pour le moment, je n'ai pas confiance et si un jour, il faut voter pour ou contre l'islam, je votre contre. Moi même, je souffre dés que je croise une femme voilée dans la rue, qui préfère baisser les yeux plutôt que répondre à un sourire. Moi même, j'attend.

Je vais terminer par une proposition d'ouverture:
Le jour où l'ensemble de l'élite spirituelle islamique de France se lèvera et condamnera d'une seule voix le racisme des noirs en Algérie et au Maroc, les milice du Djiad en Tunisie et en Libye, les proposition du candidat des frères musulmans en Egypte, le traitement des femmes en Arabie Saoudite, la liberté religieuse en Irak, les attentats au Nigéria, la guerre civile en Syrie et au Mali et qu'il diront: "Non, l'Islam n'est rien de cela" ; le jour ou ces mêmes élites de France diront d'une seule voix au musulmans que le respect des lois prévaut sur la charia, que la laïcité DOIT être respectée si l'on veut être un bon musulman, qu'ils s'opposeront au financement public des mosquées, et qu'il combattrons fermement la radicalisation islamiste en France ; le jour ou un grand texte de ce genre sortira dans tous le pays, le jour ou l'Islam aura entamée sa propre autocritique au lieu de condamner ceux qui ont peur de lui ...

Alors je déposerai les armes. Je considérerai mon compatriote musulman comme un frère, frère de sol et de sang, héritier de la même terre et des même valeur. Et je ne serai pas le seul. Alors véritablement, vous éliminerez l'islamophobie.

Pour le moment, tout ce que je condamne, c'est que l'on agresse une musulmane à cause de son voile, ou que l'on dégrade quoi que ce soit. Mais ces actes ne sont pas le plus important. Les chrétiens aussi subissent de tels problèmes, les juifs se font aussi agresser (ou tuer dans des écoles), le racisme n'est pas la propriété du musulman, de l'arabe ou du noir.
Mais la critique de fond, je la soutiens, parce qu'elle est l'âme même de la liberté.

Ce que je vous dis, je le pense et je ne suis pas le seul. Je vous le dis sans animosité, sans haine, mais avec espoir. Faîtes ce que vous voulez de mon message, publiez-le, supprimez-le, mais n'oubliez pas que les idées qu'il véhicules sont vivantes et qu'elle ne mourront pas avant un certain temps.

Bien à vous,

Le drame statique

Bonjour,
Votre message semble sorti soit tout droit du cœur, soit être une idée bien construite pour en faire (encore) un outil de propagande anti-musulman au vu de la rigidité que vous en faites au sujet de ces derniers. Il aurait pourtant aisé pour vous d'ouvrir quelques livres et de vous instruire réellement à propos de cette religion, car il s'agit là d'un copier coller d'un discours électoral extrémiste. Sachez donc en premier lieu qu'aucun des points que vous citez n'est exact et l'islam est loin d'être compatible avec les idées que vous venez de véhiculer. Par contre ce que vous décrivez est exactement le message que difuse certains partis politiques et certains médias. Visiblement le message est bien passé puisque votre raisonnement est totalement conquis par ces stigmatisations permanentes. Je vous vous conseillerais donc d'en discuter directement avec un musulman ou musulmane, afin que vous ne contuiiez point de sombrer dans l'erreur, au lieu de poster des commentaires anonymement. J'autorise l'hébergeur de ce site à vous communiquer mes coordonnées afin que l'on puisse en discuter sagement devant un verre, je vous invite à venir sans les armes et sans les larmes, vous ne craindrez que la vérité.
Cordialement.
Mohamed.

@ Mohamed

les propos de "drame statique" correspondent exactement à ce que ressentent des millions de Français. Ils sont bien construits et ils sont sages. Et vous, encore une fois, vous rabaissez le débat à une vague conspiration extrémiste.

Ouvrez-les yeux ! Un ambassadeur se fait assassiner en Libye, des églises brûlent au Nigéria, des jeunes chrétiens se font lyncher au Pakistan, en Egypte et ailleurs, et vous ne trouvez rien d'autre à dire que "vos propos sont anti-musulmans" ???

On vous parle de peur, vous répondez "propagande anti-musulman". Vos œillères sont ridicules et criminelles .

@David
La peur légitime t'elle les actes d'agression envers des gens qui ne vous ont rien fait ?
C'est aussi illégitime que de frapper un supporter de l'équipe adverse, parce que votre l'équipe a perdu.

Le Racisme emprunte toutes les formes d'exclusion, alors avant de demander aux autres de se se réformer, réformez vous !
Ce n'est pas l'Islam qui a besoin de changer, ce sont les gens !

Je vois que le nationalisme, partout dans le monde, utilise les craintes et les peurs, les tensions pour les aviver, Le film qui defraye la chronique en est un bon exemple !
Cette oeuvre infecte est sortie d'un groupe nationaliste qui tente de manipuler les chrétiens, ça ne faisait pas le buzz, alors elle a été traduite en arabe et balançée la ou elle ne manquerait pas a donner du grain a moudre aux nationalistes du coin, on prend des excités ici, on prend des excités là, Ils se grossissent les defauts de l'autre et en fait, finissent a cause de leur haine, a perdre ce qui définit l'Islam ou la CHrétienté !
Alors Foutez la paix aux Musulmans avec vos questions a l'emporte piece et attaquons nous ensemble aux haines qui rongent ce monde eu lieu de s'exciter mutuellement a la rage !

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question est pour vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam).
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.

© 2013 CCIF. Tous droits réservés.