Entre espoirs et craintes

4

Nous remercions l'une de nos adhérentes qui nous a fait parvenir cette lettre suite à l'élection de François Hollande. Si vous aussi vous souhaitez nous faire partager vos contributions, n'hésitez pas à nous contacter sur contact@islamophobie.net

 


 

Bon vent Monsieur le Président !

6 Mai 2012, il est 20H00 le visage du nouveau Président de la France apparaît sur les écrans : François Hollande est élu à 51,8% des suffrages (exprimés !). Ouf ! Le soulagement apparaît sur le visage d’un certain nombre de personnes qui m’entourent. La France est débarrassée d’un personnage nuisible, fourbe, injuste…et les français qui regretteront cette présidence sont peu nombreux. « C’est fini Sarkozy !» peut-on entendre ici et là comme slogan de victoire. Mais la France est-elle pour autant sortie de l’injustice et de la discrimination ? Beaucoup en doutent.

Félicitations donc Monsieur le Président mais ne vous réjouissez pas trop. Ayez l’humilité de votre score : il s’en est fallu de peu 51,8% des suffrages (exprimés !) Ne vous hâtez pas dans les conclusions que vous pourriez tirer de votre élection. Vous êtes certes le nouveau Président de la France mais votre score très serré avec votre concurrent le prouve : ce n’est pas un vote d’adhésion mais un vote de rejet.  

La France ne veut plus de polémique, la France ne veut plus des faux-débats, de la recherche de bouc-émissaire et les musulmans en savent quelque chose !

Alors, serez-vous le Président du « Changement » comme vous le dîtes ?  Les Français, de nouveau, pourront-ils être traités équitablement quelque soit leur origine sociale, ethnique, religieuse ou continuerons-nous avec des lois d’exception ? Du sur-mesure pour une catégorie de citoyens (que sont les musulmans).

Si vous restez sur votre ligne actuelle cela semble malheureusement être mal parti. Nous pouvons rappeler, par exemple, la loi dite anti-nounous voilées votée par les sénateurs le 17 janvier 2012. Proposition de loi, nous pouvons le rappeler, qui est à l’initiative de vos amis RDSE.

Alors certes, parmi mes coreligionnaires, certains qui ont été effrayés par la perspective d’un nouveau mandat de Nicolas Sarkozy ont voté pour vous (en témoignent vos scores très élevés dans les quartiers « populaires » où la présence des musulmans est importante). Mais d’autres, et ils sont nombreux, ont trouvé qu’en matière d’islamophobie entre vous et Nicolas Sarkozy (votre seul point d’entente lors du débat) c’était un peu blanc bonnet et bonnet blanc:  ils ont alors voté blanc !

Il aurait été intéressant à ce titre d’analyser les résultats. Comment expliquer qu’avec un tel rejet de la politique de Nicolas Sarkozy, avec des candidats (dont on pouvait attendre un report des voix en faveur de Nicolas Sarkozy) qui appelle à le sanctionner (Bayrou ou Le Pen qui appelle à voter blanc), comment donc expliquer un score aussi faible en votre faveur ? La prise en compte du vote blanc aurait à ce titre pu nous éclairer. Expliquons que ce ne sont pas 51,8% des suffrages qui se portent sur votre candidature mais 51,8% des personnes dont le vote est comptabilisé (le vote blanc n’est pas pris en compte). Près de 6% des Français ont voté blanc.

Vous n’avez pas suscité l’adhésion particulièrement des musulmans lors de cette campagne. Certains représentants de la communauté musulmane ont pris des initiatives, pour vous faire par de leurs inquiétudes, quant aux dérives islamophobes de certains dirigeants politiques, de droite ou de gauche. Ces tentatives d’échanges se sont soldées par des esquives de votre part. A Marseille par exemple, des femmes sont intervenues lors d’un meeting du PS avec des slogans tels que « Avec mon voile ou sans ma voix ». Pour beaucoup d’entre nous, cela aura donc été avec notre voile et sans notre voix.

Un cap a été franchi en matière d’islamophobie dans notre pays. Ce fut la gifle de trop, le coup qui nous permet de dire stop ! « Des voix ! Mais pas sur notre dos ! » Nous avons vu émerger ici et là de nombreuses initiatives de la part de membres de la communauté musulmane pour vous dire : « aujourd’hui il faut compter avec nous ! »

Nous espérons alors pouvoir compter avec vous. Votre victoire s’est faite « sur le fil du rasoir » conformément aux craintes de votre concurrent. Ayez l’ambition d’une victoire de rassemblement pour les législatives. J’invite à ce titre mes coreligionnaires à s’investir pour les élections législatives. L’islamophobie dans notre pays ça suffit !

 

 


 

Ces craintes, elles sont également partagées par Samy Debah, qui s'exprime ici dans le Monde.

Au cœur de débats sur l’islam et la laïcité qui ont émaillé le quinquennat de Nicolas Sarkozy, qu'attendent les musulmans de l'arrivée de François Hollande au pouvoir? S’ils sont globalement soulagés du départ du président sortant et s’attendent à  « moins de stigmatisation » de la part du gouvernement socialiste, les responsables interrogés font part de leurs craintes face aux visions « laïcistes » d’une certaine partie de la gauche.

Sami Debah, président du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), une association, fondée il y a dix ans, qui recueille les témoignages des victimes d’actes anti-musulmans et leur propose une aide juridique. Le CCIF a notamment porté plainte contre Marine le Pen suite à ses propos assimilant les prières de rues à l’occupation nazie.

« On espère une normalisation entre les musulmans et le pouvoir politique, une non-ingérence mutuelle. Le gouvernement précédent a fait appel aux sujets liés à l’islam pour tenter de récupérer l’opinion publique lorsqu’il prenait des mesures impopulaires ou pour capter le vote Front national. Espérons que les socialistes ne le feront pas et que les musulmans ne soient plus présentés comme d’éternels étrangers dans leur propre pays.

Et, lorsque le FN remettra l’islam sur la table, nous espérons que le gouvernement ne lui emboitera pas le pas mais lui apportera la contradiction. Le problème, c’est la méconnaissance de l’islam par une partie de la gauche.

On aimerait plusieurs signaux : la mise en place d’une mission parlementaire pour mesurer, identifier l’islamophobie et lutter contre ce phénomène. Mais ce qui montrerait vraiment la bonne volonté du gouvernement serait l’abandon du texte « anti-nounous voilées », voté par la gauche au Sénat ». Ce texte vise à encadrer le port de signes religieux, y compris pour des femmes gardant des enfants à domicile.

« Mais on redoute que, de la même manière que la droite a utilisé les thèmes de la sécurité ou de l’identité nationale pour taper sur l’islam, la gauche reprenne ce thème sous couvert de sujets liés à l’égalité homme-femme ou à la laïcité. On sait qu’il y a à gauche des frictions sur ces thèmes, entre les plus obtus, les plus intransigeants et les partisans d’une normalisation. Dans ce contexte, la nomination de Manuel Valls [au ministère de l’intérieur ou à Matignon], ne serait pas un bon signal et nous amènerait à mener bataille ».

M.Valls est l’un des rares députés socialistes à avoir voté la loi interdisant le voile intégral dans l’espace public et a publiquement soutenu la directrice de la crèche Babyloup, en procès contre une de ses salariées voilées.

Par Stéphanie Le Bars.  Pour lire la suite de l'article, cliquez ici

 


 

Juste avant l'annonce du gouvernement, c'est au tour du Comité de Vigilance des Citoyens Anti-Racistes de faire circuler une lettre appelant à la non-nomination de Manuel Valls

Monsieur le Président,

Le Comité de Vigilance des Citoyens Antiracistes vous présente ses compliments à l’occasion de votre élection à la Présidence de la République et souhaite en cette circonstance attirer votre attention sur nos inquiétudes.

La campagne électorale des présidentielles de 2012 a connu un déferlement de haine contre les immigrés, les étrangers et les musulmans sans précédent dans l’histoire de la Cinquième république. Cette xénophobie galopante a eu un large retentissement national au premier tour. Elle a trouvé une expression électorale importante auprès de la frange de la population économiquement fragile, intellectuellement vulnérable et géographiquement isolée.

Qu’il nous soit permis, M. le Président, de souhaiter que le choix de votre gouvernement participe de cet esprit de changement. A ce titre, nous considérons qu’une éventuelle nomination de Monsieur Manuel Valls au Ministère de l’Intérieur serait de nature à renforcer les tensions dans les quartiers sensibles.

En effet, vous n’êtes pas sans savoir que son propos tout simplement scandaleux sur le manque de « blancos » dans les quartiers populaires illustre un langage performatif qui nous renvoie à celui de son lointain prédécesseur Nicolas Sarkozy. Ce dernier a arpenté les quartiers en se livrant à des provocations à l’encontre de ses habitants, stigmatisant les immigrés et les familles musulmanes.

Ce faisant, il a contribué indirectement au déclenchement des émeutes de l’automne 2005. Ses successeurs, Messieurs Brice Hortefeux et Claude Guéant, n’ont pas été en reste, usant de la même rhétorique populiste.

Manuel Valls, bien que socialiste, s’inscrit dans cette démarche, exclusivement animé par une volonté de pouvoir.

Depuis son parachutage dans le département de l’Essonne, il racialise les quartiers populaires, discrimine les populations immigrées, s'acharne sur les musulmanes et les musulmans de la commune d’Evry, instrumentalise le principe de laïcité pour attiser la haine et non apaiser les mœurs. Il stigmatise enfin les jeunes des banlieues, divise et ne se soucie guère du rassemblement que vous appelez de vos vœux.

Sur tous ces sujets, de nombreux témoignages nous ont été rapportés et nous ne manquerons pas d’en faire un large écho dans les médias.

Nous pensons que le futur ministre de l’intérieur doit être une personne animée du plus haut degré de respect de toutes les franges de la population du territoire sans distinction de couleur, de sexe ou de religion ; une personne connue et reconnue pour son sens élevé de la justice et du droit ; une personne d’honneur et au service de l’Etat.

Vous avez réussi, Monsieur le Président, à nous faire espérer en une gauche nouvelle
, une gauche prête à agir et à conduire le changement, une gauche véritablement et pleinement antiraciste.

Les électeurs originaires de l’Afrique, du Maghreb, de confession musulmane et des quartiers populaires se sont mobilisés en nombre derrière votre candidature socialiste, exprimant clairement une envie de mieux vivre et de vivre ensemble.

Nous avons la conviction que la gauche n’a jamais été aussi forte que lorsqu’elle est unie dans sa plus grande diversité et lorsqu’elle met en avant ses valeurs humanistes, ses combats contre les inégalités et son opposition sans réserve et sans tergiversations contre le fascisme, le populisme et le racisme.

C’est pourquoi, nous, citoyennes et citoyens de tout horizon, constitué en comité de vigilance contre les atteintes aux libertés fondamentales et contre les dérives discriminatoires et racistes, vous demandons très respectueusement de rompre avec un racisme banalisé par la droite depuis dix ans.

Nous croyons que seules les politiques d’ouverture fondées sur le respect de la différence et des libertés démocratiques permettront le retour d’un apaisement national et l’éloignement de toutes les formes d’extrémisme.

Vous remerciant de l’attention que vous porterez à ce courrier, veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre très sincère considération.

COMITE DE VIGILANCE DES CITOYENS ANTIRACISTES

Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 

Commentaires

Pour éviter l'islamophobie il faut peut-être éviter la provocation....

Nous avons une grande chance nous musulman c notre bon taise Allah nous pardone Inchalla salam

Anonyme, dites nous où est la provocation des musulmans?et en quoi une provocation s'il en est amène à la haine et aux propos voir à des actes islamophobes?????

salut, isa, en quoi te sent tu provoqu&e???

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question est pour vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam).
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.

© 2013 CCIF. Tous droits réservés.