Un carré musulman profané

1

A Carros, dans les Alpes Maritimes, ce sont des tombes et un mur du carré musulman qui ont été tagués et profanés dimanche dans la nuit. Dans cette commune, où Marine Le Pen est arrivée en tête lors du scrutin présidentiel, c'est le premier incident de ce genre.

Les vandales, à l'orthographe approximatif, ont dégradé les tombes avec une bombe de peinture rose fluo, en y inscrivant "Arabe dehor", "Vive Le Pen" et en y dessinant des croix gammées à l'envers...

Le maire de la ville, PS, s'est déclaré scandalisé:

"C'est toute une communauté qui est atteinte, c'est aussi toute la communauté carrossoise qui est touchée mais nous ne voulons pas que la haine soit attisée et je note le comportement digne des communautés: responsables des harkis et des Français musulmans ont appelé au calme". 

Une enquête a été ouverte pour "violation de sépultures avec la circonstance aggravante qu'une communauté est visée en raison de son origine ethnique et de sa religion" et le maire a d'ores et déjà déclaré qu'il se constituerait partie civile.

Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 
Tag(s): 

Commentaires

ca pue le false flag

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question est pour vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam).
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.

© 2013 CCIF. Tous droits réservés.