Mouton dans le coffre: Brigitte Bardot prend la défense d'Harry Roselmack

0
PARIS, 01 Décembre 2009 (AFP)
Brigitte Bardot a pris mardi la défense d'Harry Roselmack après la polémique née de la présence du journaliste et d'une équipe de télévision aux côtés d'un musulman tentant de faire sortir un mouton vivant d'un site d'abattage rituel à Marseille.

Harry Roselmack a été "lynché médiatiquement pour avoir tenté de lever le voile sur l'abattage clandestin", écrit Brigitte Bardot dans un communiqué de sa Fondation. Il "est accusé d'islamophobie pour le simple fait d'avoir suivi un jeune musulman qui s'apprêtait à sacrifier un mouton hors abattoir", poursuit-elle.
Le transport d'un mouton dans un coffre pour être égorgé clandestinement n'est, hélas, pas un fantasme de journaliste mais une réalité atroce que je dénonce de toutes mes forces et que je dénoncerai jusqu'à mon dernier souffle", écrit encore Brigitte Bardot.
La Fondation Bardot affirme que, "cette année encore, sur les plus de 200.000 moutons officiellement sacrifiés durant le sanglant Aïd-el-Kebir, 70.000 ont été égorgés clandestinement".

Commentaires

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

© 2016 CCIF. Tous droits réservés.