BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Comment monter une affaire à partir de rien ?

Certains médias et politiques ont maintenant l’habitude : il suffit, à partir d’une rumeur ou d’un témoignage non vérifié, d’oublier toute déontologie et de contribuer à l’emballement médiatique par l’élaboration du fantasme autour des musulmans. Tant qu’il y a « islamiste » dans le titre, tout passe, et on l’a encore vu il y a quelques jours avec l’incident au commissariat de Val de Reuil.
 
C’est le même problème avec l’histoire de ce chauffeur de bus qui aurait refusé de faire entrer deux femmes à cause de leur jupe courte. Le papa d’une des jeunes filles, qui revendique une « islamophobie militante », a crié tout de suite à l’invasion islamiste au sein de la RATP : « il faut arrêter de laisser la gestion de nos vies aux islamistes ».
 
Quelques semaines plus tard, une enquête de Médiapart montrait clairement que des agents de sûreté musulmans avaient été licenciés de la RATP pour rien, par un soudain inversement des valeurs : après les attentats de 2015, certains agents de sûreté devenaient tout à coup, parce que musulmans, une menace pour la sécurité.
 
De quoi montrer à nouveau le fossé entre la réalité (où il y a pu effectivement y avoir certaines cas, minoritaires, d’atteinte au principe de laïcité) et le fantasme nourri par certaines personnes médiatiques et politiques qui ne font plus aucune différence entre musulman pratiquant et terroriste.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.