BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

LE CCIF ET L’ONU

Présentation de l’ONU

C’est au lendemain de la Seconde Guerre mondiale que l’Organisation des Nations Unies (ONU) a vue le jour. Le besoin imprescriptible des États d’accorder leurs violons en matière de sécurité internationale, de stabilité et de paix dans le monde, a conduit à la création de cette institution qui en 2017 affiche à son compteur 193 États Membres.

Sa Charte fondatrice lui confère des pouvoirs exceptionnels à l’échelle internationale. On y retrouve les lignes directrices des champs d’action de l’ONU ainsi que ses domaines de prédilection. En effet, l’ONU intervient et prend des résolutions sur un grand nombre de problèmes qui touchent la communauté internationale. La paix et la sécurité, le terrorisme, le désarmement, les droits de l’homme, les crises humanitaires et sanitaires, le développement durable, l’égalité entre les femmes et les hommes, la production alimentaire et le changement climatique sont les domaines phares auxquels l’ONU est confrontée chaque jour.

Les principaux organes de l’ONU sont l’Assemblée générale, le Conseil de sécurité, le Conseil économique et social, le Conseil de tutelle, la Cour internationale de Justice et le Secrétariat. Tous travaillent de concert afin d’obtenir des résultats optimaux sur le long terme. À ces organes, ont été incorporés au fil du temps de nombreux organismes, institutions et programmes ayant une portée plus spécifique. Dans le cadre de son combat contre l’islamophobie, le CCIF a travaillé conjointement avec certaines des organisations de l’ONU. Ci-après, vous trouverez des détails sur cette collaboration.

Le CCIF à l’ONU

Le travail de longue haleine du CCIF lui a valu en 2011 son statut de membre consultatif auprès de l’ECOSOC, le Conseil économique et social de l’ONU. Cette reconnaissance officielle confère au CCIF la légitimité qui lui revenait de droit et lui permet d’étendre sa sphère d’influence à l’échelle internationale. Ainsi, le CCIF devient l’un des acteurs principaux de la lutte contre l’islamophobie et nul ne niera l’indispensabilité de sa présence sur le plan national et international. À ce titre, au mois de mars 2015, le CCIF a été convié à participer à la 59ème session de l’ONU sur les femmes, à New York.

Le CCIF et le CEDAW

Le CEDAW, de son acronyme en anglais « the Committee on the Elimination of Discrimination against Women » (le Comité pour l’élimination des discriminations à l’égard des femmes) est un organisme de l’ONU composé d’experts indépendants qui vérifie la bonne application de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

En juillet 2016, Lila Charef, la directrice juridique du CCIF, s’est rendue à Genève pour dénoncer la discrimination et l’exclusion que les femmes musulmanes françaises subissent au quotidien. Son discours clair et concis a tiré la sonnette d’alarme sur l’intersectionnalité des discriminations islamophobes à l’égard des femmes musulmanes. Ces dernières souffrent de discrimination religieuse, raciale et sexuelle au sein d’un État qui a pourtant ratifié la Convention pour l’élimination de toutes formes de discriminations à l’égard des femmes. Ci-joint le lien de l’intervention de Lila Charef à l’ONU : https://www.facebook.com/192210704127791/videos/1396358723712977/ .

Ensemble contre la discrimination

Sous les auspices de l’ONU, le CCIF n’aura de cesse d’élever sa voix et de faire valoir nos droits et libertés individuelles. Cette voix, c’est à vous que nous la devons. Continuons ensemble à lutter contre le fléau de la discrimination et de l’islamophobie. Chaque voix compte. N’oubliez pas le dicton qui dit que les petits ruisseaux font les grandes rivières !

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.