BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Coup de filet au sein de l’ultra-droite : dix personnes interpellées pour projet d’attentats terroristes

#

Mardi 17 octobre, dix personnes liées à l’extrême-droite ont été arrêtées pour projet d’attentats terroristes à l’encontre de mosquées et de personnalités politiques.

Les arrestations ont eu lieu mardi matin dans les Bouches-du-Rhône, les Pyrénées-Orientales et en Seine-Saint-Denis. Les dix personnes interpellées sont soupçonnées d’avoir projeté des attentats terroristes visant principalement des mosquées et des hommes politiques. Deux noms se détachent : Jean-Luc Mélenchon, ex candidat à l’élection présidentielle et Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement.

 

Les personnes interpelées, neuf hommes et une femme, sont soupçonnées de participation aux projets d’attentats terroristes organisés par Logan Nisin, jeune Identitaire de 21 ans, mis en examen en juin 2017 pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Malgré son jeune âge, ce Vitrollais (Bouches-du-Rhône) s’est fait connaître pour son militantisme actif au sein de groupuscules d’extrême-droite tels que Jeunesses Nationalistes, Mouvement Populaire Nouvelle Aurore et Action Française Provence.

 

Grand admirateur du terroriste norvégien Anders Breivik, il le glorifie à travers une page Facebook créée en sa mémoire. C’est cette adulation même qui aura conduit à l’arrestation de Nisin qui scandait sur sa page Facebook des slogans de propagande terroriste tels que « Rebeus, blacks, dealers, migrants, racailles, djihadistes, si toi aussi tu rêves de tous les tuer, nous en avons fait le vœu, rejoins-nous ! ». Selon une source judiciaire, l’enquête avait mis en exergue « un projet d’action violente aux contours imprécis : évocation d’un lieu de culte, d’un homme politique, d’un migrant, d’un trafiquant de stupéfiants ». Un fusil de chasse, deux révolvers à poudre et un gilet pare-balles ont été retrouvés chez le dénommé « loup solitaire ». La femme qui figurait parmi les dix personnes interpelées mardi est sa mère. Les enquêteurs cherchent maintenant à établir le lien entre les dix personnes arrêtées et le projet imprécis de Nisin baptisé OAS à la gloire de la violente organisation créée contre l’indépendance de l’Algérie dans les années 60.

 

Ces projets d’attentats terroristes contre des lieux de culte musulmans se multiplient. Le 29 juin dernier, ce sont les fidèles de la mosquée de Créteil que le conducteur d’un véhicule 4×4 voulait faucher[1]. Ce phénomène inquiète le CCIF car cet acte de haine s’ajoute à la lourde liste d’actions menées en vue de porter préjudice aux musulmans. La dérive ultra-droitière de Nisin rappelle anxieusement le portrait des « héros » de Génération Identitaire qui inscrivent dans leur ligne de mire toute personne sortant des sentiers battus par Charles Martel. Véritable menace pour la cohésion nationale, ces cinq identitaires étaient à la tête du mouvement d’occupation du chantier de la mosquée de Poitiers le 20 octobre 2012.

Nous espérons que le procès du 20 octobre prochain sera exemplaire dans le message qu’il adressera à Génération Identitaire et à leurs sympathisants. A défaut, il est fort à craindre qu’ils prennent le chemin de Logan Nisin, et constituent une menace extrêmement plus grave pour la société.

[1] http://www.islamophobie.net/articles/2017/06/29/tentative-dattentat-devant-la-mosquee-de-creteil/police

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.