BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Arrêté “anti-burkini” de Fréjus invalidé à son tour par la justice

A la suite de la suspension de l’arrêté dit “anti-burkini” de Cannes, le Tribunal Administratif de Toulon a invalidé hier l’arrêté similaire pris par la ville de Fréjus. Notre avocat Maître Sefen Guez Guez était présent à l’audience pour contester l’arrêté.

La commune de Fréjus, tenue par le maire FN David Rachline, n’avait pas retiré d’elle-même son arrêté suite à la décision du Conseil d’Etat, vendredi dernier. 

Le CCIF, par l’entremise de Maître Sefen Guez Guez est aujourd’hui au tribunal administratif de Nice pour obtenir de la justice la suspension des arrêtés des communes de Nice et Menton. 

Comme à Fréjus,  les maires de ces communes ont maintenu leurs arrêtés “anti-burkini”, malgré la décision du Conseil d’Etat. 

La station balnéaire de Roquebrune-Cap-Martin a retiré in extremis son arrêté “anti-burkini” à la veille d’une audience prévue aujourd’hui.

Le CCIF se félicite d’observer le droit s’imposer, après un été pollué par les polémiques stériles liées au burkini. 

Nous poursuivons notre travail pour rétablir les libertés individuelles de chacun, dans un contexte où nous avons plus que jamais besoin de nous rassembler autour de nos valeurs communes. 

Articles associés

% commentaires (1)

Bravo, et bon courage

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.